Le Lloyd's souffre plus des taux bas que des catastrophes

Le Lloyd's souffre plus des taux bas que des catastrophes
Siège du Lloyd's à Londres

La faiblesses des taux d’intérêt a impacté négativement les rendements du marché de l'assurance de Londres. Le Lloyd's a également été confronté à la baisse des tarifs.

Pour le marché tricentenaire de l’assurance londonienne, 2015 n’aura pas été une année très forte en catastrophes : l’explosion du port de Tianjin en Chine, l’incendie de la plateforme pétrolière de Pemex dans le Golfe du Mexique ainsi que l’ouragan Desmond au Royaume-Uni en décembre font partie des événements majeurs enregistrés en 2015.

Bénéfices en baisse de 30%

En revanche, la prolongation d’un climat de faibles taux d’intérêt a eu un impact négatif sur les rendements du Lloyd’s, établis à 0,7% pour 2015, soit le pire rendement enregistré depuis le passage du Lloyd’s en comptes annuels fin 2001. La tendance des tarifs à la baisse est également restée l’une des caractéristiques majeurs l’an dernier. Au total, les bénéfices imposables se sont contractés de 30% en une année, à 2,1 Mds£ comparé à 3 Mds£ l’année précédente.

Les primes sont ressorties en hausse de 6% à 26,7 Mds£ à la faveur de l’arrivée de nouveaux syndicats et d’un surcroît d’activités des syndicats existants. Dans un contexte difficile, le Lloyd’s est néanmoins parvenu à dégager un ratio combiné de 90% (2014 : 88,4%), supérieur à hauteur de 4,7% à la moyenne enregistrée par 11 de ses pairs.

Attentats de Bruxelles

Interrogé sur l’impact des attentats terroristes enregistrés à Bruxelles en début de semaine, le directeur financier, John Parry, a confirmé que le Lloyd’s, qui souscrit des risques dans l’aviation, «serait sans aucun doute exposé» sans qu’aucune estimation ne puisse à l’heure actuelle être établie. «Depuis la création d’une classe d’actifs dédiée en 2002,  le terrorisme représente une portion non négligeable du portefeuille des risques de l’assurance sur les biens», a-t-il indiqué.

Croissance importante en Chine

A l’avenir, le Lloyd’s, qui a ouvert l’an dernier une plateforme à Dubai et des bureaux à Pékin, Singapour et Mexico, a l’intention de continuer à défricher des terres peu desservies sur le marché de l’assurance. «La plateforme du Lloyd’s en Chine a déjà enregistré une croissance importante, a indiqué John Parry. L’économie de ce pays continue à grossir. En dépit de taux de croissance plus faibles, les opportunités y restent néanmoins significatives.»

L’environnement en 2016 ne devrait pas différer sensiblement de celui de l’an dernier, avec une persistance attendue des faibles taux d’intérêt. Une inconnue de taille demeure cependant avec l’organisation le 23 juin prochain du référendum pour le maintien ou pas du Royaume-Uni dans l’Union européenne. John Parry en a profité pour réitérer le soutien du Lloyd’s au maintien du R-U dans l’UE. «Un Brexit serait dommageable pour le Lloyd’s», a-t-il conclu.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages ouvrage pour l'opération de réhabilitation de la résidence auton...

Ville de St Martin d'Hères

08 août

38 - ST MARTIN D'HERES

L'objet de ce marché est de mettre en place un compte bancaire pour l'INPI permetta...

INPI Institut National de la Propriété Industrielle

08 août

92 - COURBEVOIE

Fourniture de chèques cadeaux.

GHT Savoie Belley

08 août

73 - CHAMBERY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Lloyd's souffre plus des taux bas que des catastrophes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié