Le Panama prêt à dénoncer le contrat avec le consortium Sacyr

CIUDAD PANAMA (Reuters) - L'Autorité du canal de Panama (ACP) est prête à rompre avec le consortium conduit par le groupe espagnol Sacyr si les deux parties n'arrivent pas à s'entendre rapidement sur la question des surcoûts, a prévenu jeudi l'administrateur de l'APC.

Dans une interview accordée à Reuters, Jorge Quijano assure que l'ACP pourra si nécessaire trouver seule les 1,6 milliard de dollars manquants pour financer l'agrandissement de la voie d'eau qui relie l'Atlantique et le Pacifique.

De source proche du dossier, on précise qu'il s'agit d'une question de jours. Ensuite, ajoute-t-on de même source, l'Autorité panaméenne pourrait mandater l'assureur Zurich-Amérique du Nord afin qu'il mette fin au contrat passé par Grupo Unidos Por El Canal, le consortium dirigé par Sacyr et l'italien Salini Impregilo.

"Nous avons pour notre part avancé significativement pour leur permettre de continuer à travailler, et s'ils ne sont pas d'accord, nous ne pouvons pas continuer à attendre", a souligné Jorge Quijano, joint par téléphone.

Le projet, a-t-il affirmé, sera mené à son terme en 2015 "avec ou sans" le consortium.

Grupo Unidos Por El Canal a annoncé mercredi que les négociations avaient été rompues.

"Le consortium international (...) continue de rechercher une solution pour financer la réalisation du projet et l'achèvement des travaux en 2015, même si l'ACP a rompu les négociations", ajoutait le consortium, soulignant que 10.000 emplois seront menacés si aucune solution n'est trouvée.

Le blocage porte sur l'incapacité des deux parties à déterminer qui paiera les surcoûts.

Pour les entreprises de construction parties prenantes du consortium, ces dépenses imprévues trouvent leur origine dans la mauvaise qualité des études géologiques menées par l'Autorité du canal, ce que l'ACP dément.

Le chantier de Panama représente un quart des activités internationales de Sacyr.

Le projet doublerait les capacités du canal. Son budget initial était de 5,25 milliards de dollars. Avec les surcoûts, il a enflé à près de 7 milliards.

Lomi Kriel avec Sonya Dowsett à Madrid; Véronique Tison, Juliette Rouillon et Henri-Pierre André pour le service français

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Missions de commissaire aux comptes

Occitanie en Scène

23 avril

34 - Montpellier

Prestations de service d'assurance Responsabilité et risques annexes

Ville de La Couarde sur Mer

23 avril

17 - La Couarde-sur-Mer

Fourniture de titres spéciaux de paiement..

CCAS de la Ville de Pau

23 avril

64 - PAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Le Panama prêt à dénoncer le contrat avec le consortium Sacyr

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié