Leader Souscription (Leader Underwriting) séduit le courtage…

Leader Souscription (Leader Underwriting) séduit le courtage…

À l’écoute des besoins des courtiers, Yoann Chery, président de Leader Underwriting et directeur général du groupe Asqua Leader nous livre les secrets de ce partenariat réussi.

Comment s’est terminée l’année 2016 pour Leader Underwriting et quelles sont vos perspectives pour 2017-2018 ?

L’année 2016 fut excellente en chiffre d’affaires (CA), puisque nous clôturons à près de 17 000 000 euros de CA en consolidé, et aussi en résultat puisque nous améliorons l’opérationnel avec une hausse de près de 35 %.

Notre filiale, Leader Souscription, a réalisé près de 10 500 000 euros de commissions et 40 % de croissance. Nous avons souscrit plus de 35 000 contrats en 2016. En 2017 nous maintenons cette belle croissance grâce aux courtiers qui nous sont très fidèles.

De nouveaux acteurs se présentent sur le marché LPS (libre prestation de services) et plus particulièrement en construction. Comment considérez-vous cette arrivée ?

Je ne m’en suis jamais vraiment préoccupé : nous étions les premiers à digitaliser les contrats d’assurance dans la construction en 2011. Les mêmes acteurs qui antérieurement nous critiquaient essaient en 2017 une percée sur ce terrain, mais ils mesurent la complexité ! Les courtiers préfèrent la stabilité au « one shot ». En effet, nous disposons, nous, d’une analyse hebdomadaire de nos statistiques. Nous travaillons avec MIC INSURANCE (Millennium Insurance) chaque mois sur l’anticipation et sur l’adaptation tarifaire. Nous n’avons pas augmenté nos tarifs et nous disposons, depuis 8 ans bientôt, d’une politique très stable. Nous avons misé sur la pérennité de l’assureur et sur une gestion « en bon père de famille ». Nous avons constaté récemment la fin d’activité de certains assureurs LPS. C’est une mauvaise nouvelle pour tous, car cela ne fait que stigmatiser le LPS. Je rappelle aussi que les plus grandes compagnies françaises travaillent également en LPS à l’étranger, et que MIC INSURANCE dispose d’un taux de solvabilité de 393 % et d’une croissance de ses actifs de 21 %.

Nous avons fait le choix de la transparence en publiant chaque année, à destination de notre réseau, le bilan et le rapport financier de l’assureur qui est en excellente santé financière. Il est dommage que certains acteurs pensent que la guerre des prix s’inscrira dans la pérennité. Je me refuse à ce jeu ! Les courtiers ne sont pas dupes et  renforcent leurs liens avec Leader Souscription.

Vous avez lancé « l’assurance dommage-ouvrage simplifiée ». De quoi s’agit-il ?

De nombreux courtiers et clients se décourageaient face à la lourdeur de gestion de ces contrats. Aussi nous avons constitué une équipe de six personnes spécialistes en dommage-ouvrage, installée dans des nouveaux bureaux parisiens, et mis en place un système digital qui facilite la souscription mais aussi le suivi, en nous substituant au courtier (avec son accord), pour concrétiser l’affaire et collecter les pièces nécessaires. Le courtier peut donc se consacrer principalement à son activité commerciale. Nous avons réalisé, depuis le lancement en avril, déjà 550 contrats, ce qui est conforme à notre prévisionnel.

Qu’est-ce qui vous différencie ?

Nous pourrions parler du digital – car notre service interne est très performant – mais également de notre rigueur ou de notre histoire. Cependant ce qui ne se lit pas sur un bilan de société c’est l’âme de notre entreprise, sa mentalité, sa culture… Je pense réellement que c’est cela qui nous différencie ! Nous connaissons nos intermédiaires ; nous profitons d’une relation souvent amicale et sincère ; nous sommes de réels partenaires. L’humilité et le dynamisme règnent au sein de nos équipes. Nous offrons également un service de proximité au sein du groupe Asqua Leader et je souhaite que nous ne perdions pas de vue que nos clients, les courtiers, nous permettent d’exister : nous leur devons respect, loyauté et réactivité. Je souhaite conserver un côté ludique dans le business : je n’oublie pas qu’il y a des choses plus graves que les affaires dans la vie…

Que va-t-il se passer en 2017 ? En 2018 ?

Nous livrons en septembre 2017 un outil de back-office grâce auquel le courtier disposera d’une attestation – immédiatement ou sous deux heures maximum –, du suivi de ses performances, de sa comptabilité et de sa gestion. Nous lui permettrons également de bénéficier d’un service de community management sur les réseaux sociaux. Nous travaillons sur des nouveaux produits pour un lancement fin d’année 2017 et début 2018. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous grandissons tout en gardant notre qualité de service, nos valeurs et en misant sur la pérennité…

Ce contenu vous est proposé par Leader Underwriting

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Leader Souscription (Leader Underwriting) séduit le courtage…

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié