Les assurés prêts à souscrire chez Google (étude Accenture)

Les assurés prêts à souscrire chez Google (étude Accenture)

D'après une étude réalisée par le cabinet de conseil Accenture, 40% des assurés du monde entier envisagent de changer d’assurance auto ou habitation dans les douze prochains mois, et près d'un quart des sondés sont prêts à se diriger vers des fournisseurs de services en ligne, tels Google ou Amazon.

Les consommateurs d’assurances auto, habitation et vie sont volatiles. Et 67% d’entre eux sont même prêts à se tourner vers des acteurs non conventionnels dès lors que ces derniers proposent une tarification et une personnalisation du service plus proches de leurs attentes. C’est l’un des principaux constats établi par Accenture, qui a mené l’enquête auprès de 6 135 assurés dans onze pays du monde entier. Ainsi, 23% des répondants sont enclins à souscrire une assurance auprès d’un fournisseur de service en ligne comme Google ou Amazon. Un chiffre qui tombe cependant à 8% au niveau de la population française.

400 Md$ de primes en jeu

Le cabinet estime, au niveau mondial, à 400 Md$ (292,4 Md€) le «montant de primes d’assurance susceptible de changer de mains au cours des douze prochains mois», comme le précise Jean-François Gasc dans un communiqué. L’étude indique que 40% des assurés auto et MRH (24% en France) envisagent de changer d’assureur dans l’année à venir et que 25% des souscripteurs d’une assurance vie (18% en France) comptent résilier leur contrat dans les douze prochains mois.

56% des Français prêts à souscrire en ligne

Cette étude, particulièrement portée sur l’offre digitale dans l’assurance, vient contredire le faible succès de la souscription en ligne à l’œuvre dans l’assurance française. Ainsi, 56% des Français (71% au niveau mondial) se disent prêts à acheter une assurance en ligne. Les raisons ? Le canal digital offre notamment des opportunités de personnalisation des services - un critère  jugé important ou très important pour 75% de la population française (80% dans le monde) -  ou encore des avantages tarifaires, critère jugé important ou très important par 81% des Français (87% dans le monde).

Pas d'opposition à la collecte de données personnelles

Une inclination pour le digital confirmée par le fait que les consommateurs ne sont pas opposés à la collecte de données personnelles. Un tiers des sondés (33% en France, 35% dans le monde) «n’hésiteraient pas à fournir des renseignements sur leurs habitudes ou leur comportement, notamment sur l’usage qu’ils font de leur véhicule ou sur leur mode de vie, si ces informations se traduisaient par des garanties plus avanatageuses», relève l’étude.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

CARCO

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

InterEurope AG European Law Service

Gestionnaire de sinistres bilingue anglais H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Achat de carnets de chèques numériques pour la transition numérique des entreprises.

Collectivité Territoriale de Guyane

28 novembre

973 - CAYENNE

Le contrat a pour objet de contractualiser une complémentaire santé pour les agents...

Institut Martiniquais de Formation Professionnelle Pour Adultes Imfpa

28 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les assurés prêts à souscrire chez Google (étude Accenture)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié