Les bancassureurs sortent du lot en termes de croissance et de rentabilité (Facts & Figures)

 Les bancassureurs sortent du lot en termes de croissance et de rentabilité (Facts & Figures)
Cyrille Chartier Kastler, Facts & Figures

Le modèle de la bancassurance s’avère performant sur le plan du développement commercial mais aussi en termes de rentabilité, selon la dernière étude du cabinet Facts & Figures.

Pas de prime à la taille, ni au modèle économique. Sur le marché français de l’assurance (hors mutuelles 45 et institutions de prévoyance), ce ne sont pas forcément les acteurs les plus imposants, ni les filiales des groupes cotés en bourse qui réalisent les meilleures performances, comme le montre la dernière édition du baromètre 2016 « croissance x rentabilité » de Facts & Figures.

bancassurance : un modèle dynamique

Parmi les 16 principaux opérateurs du marché, les bancassureurs se démarquent en termes de dynamique de croissance. En assurance dommages (particuliers, professionnels et entreprises), leur taux de croissance annuelle moyen entre 2010 et 2014 est de 7%, contre 2,3% pour les « groupes traditionnels capitalistes », 1,9% pour les mutuelles sans intermédiaires (MSI) et une moyenne de 2,4% sur l’ensemble du marché.

Même tendance en santé et prévoyance : +5,4% pour les bancassureurs alors que la moyenne du marché est de 2,8%. En assurance vie, en revanche, les écarts se réduisent. Sur le segment de l’épargne retraite en unités de compte, les bancassureurs se font distancer par les groupes traditionnels (+4,6% de croissance annuelle moyenne) et les MSI (+14,2%).

En termes de croissance, quatre bancassureurs – BPCE en tête - figurent dans le top 5 des meilleures performances. Un acteur mutualiste se distingue, Covéa, en 4ème position. Le premier groupe traditionnel, Aviva, arrive lui en 8ème position.

LES MEILLEURES PERFORMANCES - CROISSANCE DU CHIFFRE D'AFFAIRES
1 BPCE
2 Crédit agricole
3 Société générale
4  Covéa
5 Crédit Mutuel

Classement basé sur la croissance réalisée sur la période 2010-2014, en assurance dommages, santé, prévoyance et assurance vie en UC. Source : Baromètre 2016 « Croissance x rentabilité », Facts & Figures.

Comme, le souligne Cyrille Chartier-Kastler, président de Facts & Figures, « la croissance des groupes traditionnels a été tirée par les hausses de tarifs sur le marché des particuliers, mais leurs portefeuilles s’érodent ».

Globalement ces acteurs ont centré leur stratégie sur le digital, ce qui ne se révèle pas porteurs de croissance. « Il ne se vend quasiment rien sur Internet, les groupes traditionnels capitalistes ont un peu trop vite tiré un trait sur le potentiel de leurs réseaux d’agents généraux », estime Cyrille Chartier-Kastler. Quant au marché des professionnels et des entreprises, sur lequel misent aussi ces acteurs, son potentiel de croissance s’avère très limité (+0,2% en 2014).

Bon niveau de marge en général

En termes de rentabilité, la situation est plus disparate. Deux groupes dégagent un résultat net supérieur à 1 Md€ : Axa et Covéa. Mais en termes de rentabilité des capitaux propres (ROE), c’est un bancassureur Société générale - qui se démarque (20% contre 8,7% en moyenne sur le marché).

Autre indicateur examiné par Facts & Figures : le niveau de marge (résultat net rapporté au chiffre d’affaires); La moyenne générale est de 5,5% en assurance dommages, ce qui traduit selon Facts & Figures, une amélioration des ratios combinés. Toutes activités confondues, la marge est de 4,1% avec peu de différence d’une famille d’acteurs à l’autre. En tenant compte de l’ensemble des critères de rentabilité, Axa et Covéa mènent le bal devant trois bancassureurs.

LES MEILLEURES PERFORMANCES - Rentabilité
1 Axa
2 Covéa
3 Crédit Mutuel
4 Société générale
5 BPCE

Classement basé sur trois indicateurs de l’exercice 2014 : résultat net/chiffre d’affaires, résultat net/total bilan, résultat net/ fonds propres. Source : baromètre 2016 « Croissance x rentabilité », Facts & Figures

Globalement, en croisant les performances de croissance et de rentabilité, parmi les neuf opérateurs qui se démarquent, figurent quatre bancassureurs : BPCE, Société générale, Crédit mutuel et Crédit agricole. Autres acteurs performants : Covéa, Maif et Matmut dans la famille des mutualistes mais aussi  Axa et Aviva du côté des compagnies traditionnelles, avec pour ces deux derniers et pour la Matmut, un retard sur les autres en termes de dynamique de croissance.

Enfin, en termes de performances financières, Covéa, Axa et CNP mènent le bal. Les bancassureurs s’avèrent un peu plus en retrait du fait de la prépondérance de l’assurance vie dans leur activité. Mais globalement, le secteur de l’assurance dispose de réserve, constate Facts & Figures. La baisse des taux d’intérêts ne se répercute que progressivement sur les portefeuilles d’actifs. Le rendement financier des placements des 16 opérateurs les plus importants est de 3,54% en moyenne 2014.

Les meilleures performances financières
1 Covéa
2 Axa
3 CNP
4 Swiss Life
5 Allianz

Classement basé sur quatre indicateurs à fin 2014 : taux de plus-values latentes non obligataires en IARD et en vie, rendement financier des placements en IARD et en vie. Source : baromètre 2016 « Croissance x rentabilité », Facts & Figures

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

- Travaux de rénovation du salon du Centre Culturel Jean Ferrat

Ville de Ruelle sur Touvre

24 mai

16 - Ruelle-sur-Touvre

Rectorat-Nancy-Metz-Daf-2018-Assurances.

Rectorat de l'Académie de Nancy

24 mai

54 - NANCY

Marché de conseil et d'assistance financière pour la Communauté d'agglomération de ...

Communauté d'Agglomération de Cergy Pontoise

24 mai

95 - CERGY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les bancassureurs sortent du lot en termes de croissance et de rentabilité (Facts & Figures)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié