Les banques pourraient financer 50% de l'aide grecque

BERLIN (Reuters) - Si l'ensemble des établissements financiers de la zone euro participaient à un deuxième plan d'aide de la Grèce autant que leurs homologues allemands, ils pourraient en financer la moitié, a estimé mardi le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble.

Les propos du ministre ont été rapportés par des parlementaires conservateurs allemands.

Ces derniers, qui ont participé à une réunion avec le ministre, ont ajouté qu'il n'était "pas sceptique" à l'issue d'une audition de la cour constitutionnelle de Karlsruhe portant sur le renflouement l'an passé de pays en difficulté de la zone euro.

Les banques allemandes devraient apporter deux milliards d'euros à l'aide grecque en reconduisant de la dette arrivée à maturité en 2014.

Andreas Rinke, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 juin 2021

ÉDITION DU 25 juin 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

CONSEILLER CLIENTELE PARTICULIER - TPE H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les banques pourraient financer 50% de l'aide grecque

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié