Les catastrophes naturelles font plonger le Lloyd’s dans le rouge

Le marché tricentenaire de l’assurance londonienne a connu en 2011 sa deuxième année la plus coûteuse de son histoire, après les attentats terroristes de 2001. Fortement impacté par la série de catastrophes naturelles intervenues l’an dernier, le Lloyd’s a enregistré une perte de 516 M£ (617 M€), alors qu’il avait réalisé des bénéfices de 2,195 Md£ (2,6 Md€) une année auparavant.

Les demandes d’indemnisation ont atteint sur l’année 13 Md£ (15,5 Md€), dont 4,6 Md£ (5,5 Md€) liées aux seules catastrophes naturelles. Sans surprise, son ratio combiné s’est détérioré sur l’année, pour atteindre 106,8%. Ses primes ont, en revanche, connu une légère augmentation à 23,47 Md£ (28 Md€).

Le directeur général du Lloyd’s, Richard Ward, s’est étonné de la stagnation des tarifs suite à ces catastrophes naturelles, par opposition à l’après-2001 où les tarifs avaient bondi : « Seule une catastrophe inattendue pourrait aujourd’hui provoquer une hausse significative des tarifs au travers de toutes les lignes de produits », a-t-il estimé.  Le marché de l’assurance londonien s’est dit prêt pour l’implémentation de la directive Solvabilité 2 dès le 1er janvier 2013.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché Assurance Complémentaire Santé.

MSA de Lorraine

22 mai

54 - VANDOEUVRE LES NANCY

Marché Assurances.

Métropole du Grand Nancy Direction des Finances

22 mai

54 - NANCY

Marché de domiciliation bancaire.

COURBEVOIE HABITAT

22 mai

92 - COURBEVOIE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les catastrophes naturelles font plonger le Lloyd’s dans le rouge

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié