Les créanciers privés se disent proches d'un accord avec Athènes

ATHENES (Reuters) - Les créanciers privés de la Grèce se sont déclarés samedi proches d'un accord avec le gouvernement grec sur un abandon partiel de leurs droits via un échange de titres.

Ils s'attendent à ce que les discussions aboutissent dans le courant de la semaine prochaine, a précisé l'Institut de la finance internationale (Ifi) dans un communiqué.

Charles Dallara et Jean Lemierre, qui représentent le secteur privé dans ces négociations, vont quitter Athènes dimanche mais resteront en contact avec les autorités grecques.

L'objectif des négociations avec les banquiers et les assureurs est qu'ils renoncent à une partie de leurs créances, via un échange de titres, afin d'alléger le fardeau de la dette de la Grèce, menacée de faillite. L'Union européenne et le Fonds monétaire international exigent un tel accord avant de débloquer une nouvelle aide financière, probablement supérieure aux 130 milliards d'euros initialement envisagés.

Bureau d'Athènes, Bertrand Boucey pour le service français

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les créanciers privés se disent proches d'un accord avec Athènes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié