Les femmes plus sensibles aux dangers de la route que les hommes

Les femmes plus sensibles aux dangers de la route que les hommes
© © Citroën Communication

Le comportement des Françaises au volant serait plus vertueux que celui de la gent masculine. C’est ce qui ressort de la dernière enquête menée par Axa Prévention qui a de quoi relancer l’éternelle «guerre des sexes» au volant. Premier enseignement de l’étude : les femmes seraient plus respectueuses du code de la route. Au total, 42% d’entre elles déclarent rouler à 65 km/h en ville, contre 49% des hommes. La différence est tout aussi marquée sur l'autoroute : seuls 15% des conductrices roulent à 160-170 km/h, une infraction pratiquée par 23% des hommes. Mieux, les femmes seraient prescriptrices de bons comportements : 50% des femmes déclarent encourager leurs proches, que ce soit par leur propre exemple ou lors de discussions, à éviter de prendre des risques sur la route.

Concernées par l’alcool et la fatigue

Elles se montrent également plus préoccupées par les risques liées à l’alcool et à la fatigue au volant : Conduire après avoir bu plus de deux verres d’alcool est jugé dangereux par 80% des femmes interrogées (une opinion partagée par 74% des hommes). De même, passer 4 ou 5 heures d’affilée au volant constitue un danger que prennent 27% des femmes, contre 42% des hommes.

Les femmes accros aux SMS

Un tableau idyllique qui mérite cependant quelques nuances. Et pour cause : certains comportements à risques relèvent davantage des femmes que des hommes. Elles se révèlent plus nombreuses à consulter ou envoyer un SMS au volant (21% de femmes, contre 15% d’hommes) et à ne pas s’arrêter au feu orange (77% de femmes contre 75% d’hommes).

Une bonne perception de leur comportement

Enfin, en matière d’accidents, 61% des femmes interrogées sont convaincues d’en provoquer moins que les hommes. Elles n’ont pas tort. Selon les données de l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR), 24% des tués sur les routes sont des femmes. Elles ne représentent que 18% des conducteurs à l’origine d’accidents mortels et seulement 26% des conducteurs responsables d’accidents corporels non mortels. De quoi tordre le coup définitivement à un adage peu flatteur pour la gent féminine.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 10 juillet 2020

ÉDITION DU 10 juillet 2020 Je consulte

Emploi

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

Mutuelle des Iles Saint Pierre et Miquelon Assurances

REDACTEUR H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Cession d'éléments isolés d'actifs.

SARL Lille IMMO

10 juillet

59 - LILLE

Désignation du commissaire aux comptes pour les exercices comptables 2020 à 2025

Expansiel Promotion

10 juillet

94 - EXPANSIEL PROMOTION

Désignation du commissaire aux comptes pour les exercices 2020 à 2025

Valophis La Chaumière Ile de France

10 juillet

94 - VALOPHIS CHAUMIERE IDF

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les femmes plus sensibles aux dangers de la route que les hommes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié