Les infrastructures contribuent à la diversification des investissements d’Allianz

Les infrastructures contribuent  à la diversification des investissements d’Allianz

Infrastructures, énergies renouvelables, immobilier commercial, prêts aux PME et entreprises de taille intermédiaire : en 2013, Allianz France a multiplié les annonces reflétant sa volonté de diversifier ses investissements, une stratégie encouragée par sa maison mère dans un contexte de baisse de taux d’intérêts.

Sur le périmètre du groupe Allianz, les financements directs à l’économie représentent encore une faible part de l’ensemble des actifs : 65,9 Md€ en 2013 sur un portefeuille total de 536,7 Md€ mais ils ont augmenté de 9% en un an. A moyen terme, c’est-à-dire dans les trois à quatre ans, cette catégorie de placements devrait atteindre les 80 Md€, selon Andreas Gruber, directeur des investissements du groupe Allianz.

Infrastructures et énergies renouvelables : 4,6 Md€ investis au 1er trimestre 2014

Dans le détail, les prêts hypothécaires et l’immobilier constituent l’essentiel de ces financements directs à l’économie (51,8 Md€) mais ce sont les infrastructures (2Md€ sous forme de dette ou d’investissement direct) et les énergies renouvelables (1,6 Md€) qui enregistrent les plus fortes croissances.

Au premier trimestre 2014, Allianz a poursuivi dans cette logique d’investissements alternatifs en consacrant 3 Md€ à des infrastructures et 1,6 Md€ à des équipements solaires ou éoliens. Allianz France a contribué à ce mouvement de diversification en participant à des opérations telles que le financement de la construction de la Rocade de Marseille, de la Cité musicale sur l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt ou en investissant dans des parcs éoliens.

Mutualiser les investissements

Les opérations de ce type font souvent intervenir plusieurs entités du groupe Allianz. C’est le cas de la Rocade de Marseille ou, dans le domaine de l’immobilier, de la tour Skyper à Francfort, projets auxquels participent les entités française et allemande d’Allianz. Une formule qui permet « d’accéder à des projets de taille plus importante, et donc plus intéressants financièrement que des opérations plus modestes, sans que cela pèse trop lourdement sur le bilan de chacune des entités », explique Andréas Gruber. A fin mai 2014, l’engagement d’Allianz France dans le financement d’infrastructure s’élève à 500 M€.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Dommages-Ouvrage et tous risques chantier pour l'opération "Réhabilitatio...

Communauté Commune Golfe de St Tropez

17 février

83 - COGOLIN

Marché de services bancaires.

URSSAF Languedoc-Roussilon

17 février

34 - URSSAF DE L'HERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les infrastructures contribuent à la diversification des investissements d’Allianz

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié