Les professionnels de l’auto peu séduits par les assureurs

Les assureurs ont encore des progrès à faire pour satisfaire les carrossiers et les réparateurs. C’est ce que révèle la première « Cote d’amour des assureurs » réalisée par le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA). Jugées sur 13 critères par 450 carrossiers et réparateurs, neuf compagnies et mutuelles décrochent une note globale de 6 sur 10. Et malgré la charte signée en 2008 par le CNPA, la FFSA et le Gema, les trois quarts des réparateurs estiment que les relations avec les assureurs ont peu évolué. Le comportement de ces partenaires constitue le second motif d’inquiétude pour l’avenir de la profession, après les aspects financiers.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 septembre 2021

ÉDITION DU 24 septembre 2021 Je consulte

Emploi

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

JURISTE CONFIRMÉ EN ASSURANCES h/f

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE AUDIT INTERNE h/f

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat d'assurances statutaires

Centre de Gestion de la Fonction Publique

24 septembre

66 - Perpignan

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les professionnels de l’auto peu séduits par les assureurs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié