Les salariés d'Apria RSA réclament le retrait de l'article 64 du PLFSS

Les salariés d'Apria RSA réclament le retrait de l'article 64 du PLFSS
Venus de toute la France, deux cents salariés d'Apria RSA ont manifesté à deux pas du siège du Parti socialiste.

Près de deux cents salariés d’Apria RSA se sont réunis, ce jeudi 21 novembre au matin, place Jacques-Bainville, à Paris, pour demander le retrait de l’article 64 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), qui prévoit de rationaliser la gestion des régimes d’assurance maladie et accidents du travail des exploitants agricoles (Amexa et Atexa). Jusqu’à présent, cette gestion était assurée à la fois par Apria RSA et la Mutualité sociale agricole (MSA). Or, à partir du 1er janvier prochain, le gouvernement entend confier l’intégralité de cette activité au régime de Sécurité sociale du monde de l’agriculture.

Quatre plateformes supprimées

Conséquence de quoi, quatre plateformes de prestations et de recouvrement agricoles d’Apria RSA – situées à Aurillac, à Brest, à Caen et à Clermont-Ferrand – seraient impactées par cette mesure. Et, au total, 260 emplois pourraient être transférés à la MSA. «Pour autant, nous n’avons aucune garantie aujourd’hui que ce régime nous reprenne en l’état», s’inquiète Claire Perrié, délégué syndical CFDT d’Apria RSA, qui s’exprime au nom de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC) de l’association d’assureurs.

le dossier apria Présenté à l'assemblée nationale

La manifestation étant volontairement organisée à deux pas de la rue de Solferino et donc du siège du Parti socialiste, une délégation composée de neuf salariés d’Apria RSA a finalement été reçue par Jean-Marc Germain, secrétaire national en charge des questions du travail et de l’emploi au PS. «A la fin de cet entretien, il nous a dit qu’il ferait part de nos arguments à l’hémicyle et notamment auprès des deux ministres concernés, à savoir Marisol Touraine et Stéphane Le Foll (respectivement ministres de la Santé et de l’Agriculture, NDLR)», précise Claire Perrié. 

Pour rappel, le PLFSS 2014 doit retourner devant l'Assemblée nationale le lundi 25 novembre, avant un nouveau passage au Sénat, le jeudi 28 novembre.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 08 novembre 2019

ÉDITION DU 08 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Analyste Fonctionnel en Assurance Vie (H/F)

Postuler

KAPIA RGI

Développeur Angular JS (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de prévoyance

AFNIC - Association Française pour le Nomage Internet en Coopération

11 novembre

78 - Montigny-le-Bretonneux

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

11 novembre

91 - EPA SENART

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les salariés d'Apria RSA réclament le retrait de l'article 64 du PLFSS

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié