Les ventes d'assurance en ligne en Europe chiffrées à 25 Md€ en 2016 (Accenture)

Les ventes d'assurance en ligne en Europe chiffrées à 25 Md€ en 2016 (Accenture)
© © FOTOLIA

Si les ventes directes en assurance IARD et vie sont encore balbutiantes en France, représentant 4% du volume global, elles devraient doubler d’ici à 2016, tout comme en Europe. ce sont les prévisions du cabinet de conseil Accenture, qui vient de publier une étude réalisée auprès de 78 assureurs sur l’«assurance digitale européenne».

Le cabinet Accenture a interrogé 78 compagnies d’assurance européennes IARD et vie, dont quinze françaises, entre avril et juillet 2013, à propos de leur stratégie digitale sur les trois prochaines années. Premier enseignement : en 2016, le volume des nouvelles polices d’assurance IARD et vie souscrites via le canal numérique devrait atteindre 25 Md€ en Europe, contre 12 Md€ en 2012. Un chiffre qui représenterait 18% du volume total annuel des primes issues des affaires nouvelles générées en 2016.

La France en bas de classement

En France, les ventes qui peinent à décoller (4% en 2013), devraient doubler en trois ans, et représenter 8% des ventes globales. Une estimation qui arrive cependant en bas de classement, en comparaison avec les autres pays européens. Même l’Allemagne, qui n’enregistre que 3% de ses ventes d’assurance via Internet à ce jour, prévoit une augmentation à 9% de ces dernières d’ici à 2016. Loin devant, la Grande-Bretagne estime que le pourcentage de ses ventes directes en assurances devrait passer de 37% à 42% dans trois ans.

Digitalisation de la chaîne de valeurs d’ici 2016 pour 40% des assureurs

L’étude d’Accenture révèle également que le développement du digital chez les assureurs est loin d’être à la pointe. Au total, 13% des interrogés indiquent que leur compagnie a «hautement intégré» les technologies digitales (généralisation des services web), contre 45% qui indiquent une intégration modérée (développement web ciblés sur certains services). Cependant, 40% des 78 compagnies ont défini une stratégie dédiée et prévoient de digitaliser l’ensemble de la chaîne de valeur d’ici à trois ans.

Google retient l’attention

L’un des risques soulevé par l’étude pour les assureurs : que des acteurs extérieurs interviennent sur le web dans le secteur de l’assurance. Parmi les assureurs interrogés, 74% estiment que de nouveaux acteurs vont se développer ou existent déjà dans l’e-assurance, Google et autres sociétés d’e-commerce en tête, selon 42% des sondés, suivis des agrégateurs (pour 20%) et des courtiers (pour 13%). Des réponses en phase avec l’arrivée du comparateur d’assurances auto de Google en juillet dernier.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 26 février 2021

ÉDITION DU 26 février 2021 Je consulte

Emploi

Mutuelle du Soleil

Directeur Technique H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

PRESTATIONS DE CONSEILS JURIDIQUES POUR LES BESOINS DU CONSEIL DEPARTEMENTAL D'EURE...

Conseil Départemental d'Eure et Loir

28 février

28 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Prestations de conseil, d'assistance et de représentation juridique.

Saint-Lô Agglomération Cca Saint-Loise ou CCASL

28 février

50 - ST LO

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les ventes d'assurance en ligne en Europe chiffrées à 25 Md€ en 2016 (Accenture)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié