Lutte renforcée contre les rodéos motorisés !

Le législateur entend combattre les rodéos sauvages en infligeant des sanctions correspondantes à des comportements qui compromettent délibérément la sécurité ou la tranquillité des usagers de la route.

Élus et forces de l’ordre se trouvent parfois dépassés face à une pratique déconcertante, celle des rodéos motorisés. Cette délinquance routière cause de plus en plus d’accidents. Pour lutter contre cette pratique, plusieurs parlementaires ont déposé devant l’Assem­blée une proposition de loi renforçant les sanctions des rodéos motorisés.

Une définition et des sanctions établies

Promulguée le 3 août 2018, la loi n° 2018-701 renforçant la lutte contre les rodéos motorisés prévoit que « le fait d’adopter, au moyen d’un véhicule terrestre à moteur, une conduite répétant de façon intentionnelle des manœuvres constituant des violations d’obligations particulières de sécurité ou de prudence prévues par les dispositions légis­latives et réglementaires du présent code dans des conditions qui compromettent la sécu­rité des usagers de la route ou qui troublent la tranquillité publique » (nouvel article L. 236-1 du code de la route) est passible une peine d’un an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende, qui peut aller jusqu’à 75 000 € d’amende et cinq ans d’emprisonnement si l’auteur des faits a consommé de l’alcool ou des stupéfiants. Le texte crée également le délit d’incitation au rodéo et prévoit la confiscation obligatoire des véhicules ayant servi à commettre des infractions ainsi que l’annulation du permis de conduire pour une durée maximale de trois ans.

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Lutte renforcée contre les rodéos motorisés !

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié