[DOSSIER] Dossier spécial Maroc à l'occasion des Rendez-vous de [...] 7/22

Maghreb – Solvabilité – Formation : Le Maroc en quête d'actuaires

« Depuis une année, l'autorité de contrôle des assurances a engagé une réflexion sur la convergence de la solvabilité des compagnies vers le modèle européen. À terme, les besoins du pays en actuaires vont être de plus en plus importants », prédit Abderrahim Oulidi, directeur du pôle business, management, finance et actuariat de l'Université internationale (UIR) de Rabat. Le royaume compte 250 actuaires, pour la plupart formés à l'étranger. Il est vrai que les filières spécialisées sont peu nombreuses. À Rabat, l'Institut national de statistique et d'économie appliquée (Insea) propose depuis dix ans une spécialisation à l'actuariat et à la finance. En septembre 2012, l'UIR a lancé un master en sciences actuarielles et financières, ingénierie des risques. De niveau bac + 5, il constitue la première formation entièrement dédiée à l'actuariat. L'UIR s'est appuyée sur l'expertise de l'Institut de science financières et d'assurance de Lyon (Isfa), qui mène déjà des actions de formation en Colombie, au Liban et au Vietnam. Ce master est reconnu par l'Association marocaine des actuaires et par l'Institut des actuaires en France. Une quinzaine d'étudiants devraient y faire leur rentrée en septembre 2013.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 novembre 2019

ÉDITION DU 22 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Maghreb – Solvabilité – Formation : Le Maroc en quête d'actuaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié