[DOSSIER] Une année d'assurance 5/13

MAI 2011

6 mai

La sécheresse sévit durement dès le printemps et conduit les assureurs du monde agricole, Groupama en tête, à avancer de quelques jours la date limite de souscription d'une assurance multirisque climatique sur récolte, faute d'aléa.

Le groupe Macif s'engage dans la révision de son modèle de gouvernance dont les carences sont apparues à l'occasion des difficultés de sa filiale de diversification Macifilia. Le groupe profite des résultats 2010 pour présenter cette refonte, opérationnelle dès l'automne, à travers laquelle les métiers et les filiales sont désormais représentés au conseil d'administration.

Le conseil d'administration de la Caisse centrale de réassurance (CCR) désigne Stéphane Pallez pour prendre les rênes du réassureur public, en remplacement de Thierry Masquelier.

 13 mai

Un géant est né. En donnant naissance au groupe Istya, la MAEE, la MGEN, la MGET, la MNH et la MNT concrétisent leur projet d'union mutualiste de groupe et constituent le premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire.

 20 mai

La Cour des comptes s'intéresse au financement de la couverture maladie complémentaire et pointe le coût et l'inefficacité des dispositifs censés favoriser l'équipement des français en complémentaire santé. Les magistrats désignent les exonérations des contrats collectifs qui constituent un « effet d'aubaine ».À quelques semaines du report sine die du projet de réforme de la dépendance, l'UFC-Que Choisir publie une étude sur l'offre existante en matière de couverture de la perte d'autonomie. L'association y étrille l'offre existante, évoque des rentes insuffisantes et des contrats « illisibles et imprévisibles ».

 27 mai

Thélem et Réunir, le syndicat des agents généraux de la mutuelle d'assurances, tombent d'accord et paraphent le nouveau texte qui encadre leurs relations. La refonte du mandat pour 2012 intervient après quinze ans de services pour la version précédente. Principale nouveauté du texte : un taux de commission unique, quel que soit le mode d'encaissement choisi par l'agent.

FILLON 1 ET 2 : LES ASSUREURS PAIENT LA RIGUEUR

Les plans anti-déficit, annoncés par le Premier ministre le 24 août et le 7 novembre, n'ont pas épargné l'assurance. Mesure phare de Fillon 1 censée rapporter 1 Mdc : le relèvement à 7 % de la taxe spéciale sur les conventions d'assurance sur les contrats de santé solidaires et responsables, et à 9 % pour les contrats non responsables. Le plan supprime le régime dérogatoire accordé à la banque et à l'assurance pour le versement de la C3S, élargit l'assiette de la CSG et de la CRDS aux articles 83 et PERE et augmente de 6 % à 8 % le forfait social sur l'épargne salariale (dont le Perco). Avec le passage de l'âge légal à la retraite à 62 ans, Fillon 2 fait peser un risque de surcoût pour la prévoyance. La majoration de 5 % en 2012 et 2013 de l'IS, sur les entreprises dont le CA dépasse 250 Mc, va toucher les assureurs. La faible progression des dépenses maladies (2,5 % au lieu de 2,8 %) pourrait se traduire par des transferts sur les complémentaires santé.

Solvabilité 2 est notre problème principal.
Nous sommes pénalisés par notre monoactivité
d’épargne-retraite.

Alain Hernandez, président de l’Union mutualiste retraite.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

Générale Services Assurance Montpellier

Chargé de clientèle assurance d'entreprises H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Choix d'un cabinet d'avocat pour la mise en place et le suivi d'un programme euros ...

Département de Seine Maritime

15 juillet

76 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Prestations de service d'assurances dommages aux biens pour les besoins de la ville...

Ville de Sablé sur Sarthe

15 juillet

72 - SABLE SUR SARTHE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

MAI 2011

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié