Maif Avenir investit 4 M€ dans la fintech Payname

Maif Avenir investit 4 M€ dans la fintech Payname
La fintech toulousaine mise « sur les synergies avec la Maif » pour « sécuriser les paiements entre particuliers »

Après Koolicar, GuesttoGuest, OuiShare, CBien, le groupe Maif, via sa structure d’investissement Maif Avenir, a participé à hauteur de 4 M€ à la levée de fonds de la fintech toulousaine Payname, spécialisée dans les services bancaires collaboratifs entre particuliers et prochainement avec des professionnels.

Maif Avenir, structure d’investissement de la Maif dédiée à l’innovation, au digital et à l’économie collaborative, a investi 4 M€ dans la start-up toulousaine Payname. La fintech, qui se définit comme une plateforme de « cobanking », se situe à la croisée de la banque, du paiement en ligne et de la consommation collaborative.

Concrètement, Payname a vocation à se positionner en tant que banque en ligne collaborative en facilitant les paiements dits de « pairà pair » de type cagnotte, remboursement, service à la personne, loyer… Elle a d’ailleurs obtenu, après deux ans de préparation, son agrément bancaire de la part de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). « Nous ne gagnons pas d’argent sur l’argent de nos utilisateurs, mais sur les services que nous pouvons leur rendre », souligne Eric Charpentier, son fondateur.

Une levée de fonds de 5 M€

La jeune pousse toulousaine, créée en 2013, a levé au total la somme de 5 M€ auprès de la Maif, le groupe « La dépêche du Midi » à hauteur de 400 000 € en media equity (publicité en échange d’actions), la Banque publique d’investissement (BPI) ainsi que la région Midi-Pyrénées.

Elle a notamment pour ambition d’accélérer la commercialisation des produits à destination des professionnels pour pérenniser son modèle économique. Joint par l’Argus de l’assurance, la fintech indique vouloir « diversifier les services bancaires à moyen terme de type stockage d’argent, prêts… »

Pourquoi la Maif ?

Maif Avenir poursuit ainsi sa politique d’accompagnement de projets novateurs en ligne avec son objectif de consacrer un enveloppe moyenne annuelle de 30 M€, soit environ 125 M€ d’ici 2018. Avec Payname, la mutuelle des instituteurs investit une nouvelle communauté collaborative, bancaire cette fois-ci.

En contrepartie, la fintech toulousaine mise « sur les synergies avec la Maif » pour « sécuriser les paiements entre particuliers ». Et après la banque collaborative, Payname pourrait-elle être tentée par l’assurance collaborative ? « Ce n’est pas prévu pour le moment », confie l’un de des membres.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Maif Avenir investit 4 M€ dans la fintech Payname

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié