Maif : Roger Belot confirme une sortie prochaine de Sferen

Maif : Roger Belot confirme une sortie prochaine de Sferen
Roger Belot, président de la Maif.

La Maif fait taire les rumeurs. La mutuelle a confirmé officiellement à l’Argus de l’assurance son intention de quitter Sferen, la Sgam commune avec Macif et Matmut. Un choix dicté par les réflexions de l’ACPR sur la notion de groupe, pour rester conforme à son orientation stratégique : mutualiser sans s’intégrer davantage.

Une semaine après les révélations de la presse, la Maif brise le silence. Son président, Roger Belot, a confié en exclusivité à l’Argus de l’assurance sa sortie prochaine de Sferen : «La Maif remet en cause les modalités de l'alliance Sferen. Un projet de sortie était à l’étude pour le deuxième semestre de l’année. Les faits nous obligent à traiter dans des délais plus rapides.»

Concrètement, la mutuelle niortaise devrait convoquer une assemblée générale extraordinaire «d’ici juin prochain», seule habilitée à entériner une sortie de Sferen. Entre-temps, la Maif doit recueillir «la décision officielle du conseil d’administration et l’avis du comité d’entreprise», précise Roger Belot. Sans compter, ensuite, celui de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), qui dispose d’un délai de trois mois pour se prononcer.

Solvabilité 2 impose de choisir

Les réflexions actuellement en cours à l’ACPR sur la notion de groupe au sens de Solvabilité 2 ont clairement agi comme un révélateur. «Nous avons discuté avec l’ACPR. Elle considère la Sgam comme un groupe qui impose davantage d’intégration : gouvernance, stratégie, comptes… Ce que nous ne voulons pas. Nous ne faisons que rester fidèle à notre orientation initiale», souligne le président de la Maif. Un pas intégrateur que la Maif n’était pas prêt à franchir, attachée de près au principe d’une Sgam fédératrice : «Covéa est un exemple de Sgam mais ce n’est pas notre modèle. Nous voulions une Sgam fédératrice avec des sociétariats bien distincts et une gouvernance spécifique. C’est ce que nous avions dit, c’est de ce que nous avons fait pendant ces cinq ans. Solvabilité 2 nous oblige à bouger. »

Rompre les liens financiers mais conserver l’existant

Mais, pas question de faire table rase de ce qui a été bâti pour autant. Si la sortie de la Sgam se traduira par une rupture des liens de solidarité financière entre la Maif et les deux autres affiliées, la mutuelle des instituteurs n’envisage pas de se désengager des programmes de mutualisation construits ces cinq dernières années. «Ce qui a été fait sera conservé. Nous allons continuer à mettre en œuvre la politique d’achats hors assurance et assurance, source d’économies, mais aussi Sferen réparation», ajoute Roger Belot.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances responsabilité civile, décennale du SIEP du Santerre.

SIEP du Santerre

14 mai

80 - SIEP DU SANTERRE

Prestations de services juridiques.

Ville d'Emerainville

14 mai

77 - EMERAINVILLE

Accompagnement à la création d'une structure d'attractivité territoriale : étude dé...

Communauté Urbaine Grand Besançon Metropole

14 mai

25 - GRAND BESANCON METROPOLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Maif : Roger Belot confirme une sortie prochaine de Sferen

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié