Malakoff-Médéric en croissance de 4,6% en 2013

Malakoff-Médéric en croissance de 4,6% en 2013
Guillaume Sarkozy, délégué général de Malakoff Médéric.

Malakoff-Médéric vient d'annoncer un chiffre d'affaires en hausse de 4,6% pour l'année 2013, particulièrement porté par la complémentaire santé. L'année 2013 a également été marqué par la création de l'union de groupe mutualiste Agilis et une progression en assurances collectives.

Malakoff-Médéric a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires (CA) de 3,5 Md€, en croissance de 4,6%, soit une progression doublée par rapport à l’exercice précédent (+2,3% en 2012). Cette évolution est essentiellement liée au chiffre d’affaires en complémentaire santé (48,9% du CA total du groupe), qui progresse de 9,9% à 1,7 Md€. Une progression que Guillaume Sarkozy, délégué général du groupe, attribue à la stratégie de gestion du risque qui «répond aux attentes des entreprises soumises à des contraintes financières très fortes».

Création d'une union de groupe mutualiste

Fin 2013, le groupe comptait 191 000 entreprises clientes (185 000 en 2012), allant de la PME à la grande entreprise. Parmi les appels d’offres remportés, figurent Michelin, BNP Paribas et Cisco. Dans l’attente de la parution de plusieurs décrets, les branches professionnelles ont réduit leurs appels d’offres de 50% par rapport à 2012. Malakoff-Médéric a cependant remporté de nouveaux accords collectifs comme les Elac (espaces de loisirs), les Chambres des métiers, et a renouvelé des accords en portefeuille (CCN des architectes). En santé, l’année a aussi été marquée par la création de l’union mutualiste de groupe (UGM) Agilis avec la Mutuelle UMC.

La collective domine

En prévoyance, le chiffre d’affaires progresse également, de 2,1% (contre -0,9% en 2012) à 1,49 M€, soit 42,8% du CA total. Le chiffre d’affaires en épargne retraite atteint 290 M€ (-8,9%), soit 8,3% du CA total.

Sur l'ensemble des activités, le chiffre d’affaires en assurances collectives se monte à 2,97 Md€, en hausse de 5,2%. Il représente 85,2% du chiffre d’affaires total. En assurances individuelles, le chiffre d’affaires s’est élevé à 517 M€ (+1,8%). Un tiers du chiffre d’affaires est réalisé par Quatrem, la filiale du Groupe dédiée àl’intermédiation.

Pas d’inquiétude pour Solva 2

Malgré un résultat en léger repli à 172 M€ (192 M€ en 2012) en raison de hausses d’impôts (augmentation du taux d’imposition et imposition sur les plus-values latentes), le groupe annonce un renforcement de sa solidité financière. Les fonds propres augmentent de 5,5% à 3,8 Md€, et la marge de solvabilité (avec les plus-values latentes) passe de 490% à 520%. Cette solidité financière permet au groupe «d’aborder sereinement les exigences de Solvabilité 2, qui nécessitera des besoins en fonds propres encore plus importants». «Dans ce contexte, le ratio de solvabilité serait supérieur à 200 %», précise Malakoff Médéric.

Retrouvez l'interview de Guillaume Sarkozy dans l'Argus de l'assurance du 4 juillet.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 22 octobre 2021

ÉDITION DU 22 octobre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CHARGÉ D’ÉTUDES ACTUARIELLES INVENTAIRE EPARGNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

SOUSCRIPTION CONTRATS D'ASSURANCE.

Ville de Gevrey Chambertin

22 octobre

21 - GEVREY CHAMBERTIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Malakoff-Médéric en croissance de 4,6% en 2013

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié