Malakoff Médéric face à l’enjeu seniors

 Malakoff Médéric face à l’enjeu seniors
Thomas Saunier, général de Malakoff Médéric, devant les adhérents de l'UDAP : « Aucune étude n'a démontré une baisse de la productivité avec l’âge » © Jean Chiscano

Les quinquagénaires et sexagénaires représentent près d’un tiers de l’effectif du groupe de protection sociale

 « C’est avec les collaborateurs d’aujourd’hui que nous ferons demain notre projet d’entreprise MM20. » Avec cette déclaration, Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Médéric, a voulu montré l’engagement du groupe en faveur des seniors, lors de la rencontre organisée sur cette thématique , fin novembre, par l’Union des directeurs de l’assurance et de la protection sociale (Udap). L’enjeu est réel : les plus de 50 ans représente près d’un tiers de l’effectif du groupe de protection sociale. C’est pourquoi l’accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) que la direction vient de signer avec quatre organisations syndicales  comprend un volet seniors et que ces derniers font également l’objet d’une politique d’embauche.

Les trois vies des plus de 50 ans

Et de fait Thomas Saunier a insisté : « Pas une seule étude ne démontre que la productivité des salariés baisse avec l’âge. » Pour autant, les seniors – à savoir les 50-65 ans chez Malakoff Médéric – ont bien souvent  « trois vies : une vie professionnelle, une vie personnelle et une vie d’aidants ». C’est bien pourquoi l’un des enjeux de l’accompagnement  RH de cette population tient à la maîtrise de l’absentéisme bien plus élevé au-delà de 50 ans. Ce qui passe notamment par des actions sur la qualité de vie au travail (QVT).

GPEC et QVT

Le groupe de protection sociale ne serait d’ailleurs pas le seul à s’engager sur cette voie. D’après une étude récente de Malakoff Médéric, très engagé dans les services de prévention en milieu professionnel, « 50% des entreprises ont pris le sujet à bras le corps »,  a révélé Thomas Saunier qui cite comme type d’actions, au-delà de la QVT et de la GPEC, un aménagement plus progressif du passage à la retraite. Une prise de conscience pas forcément suffisante aux yeux du président de l'UDAP, Djamel Souami : «Alors qu'entre 2010 et 2060, la part active des seniors en France augmentera de plus de 50%, le sujet est encore tabou et le chox démographique n'est pas assez anticipé.»

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances 2021/2024.

Ville de St-Nabord

25 octobre

88 - ST NABORD

Assurance Prévoyance Statutaire.

Ville de Panazol

25 octobre

87 - PANAZOL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Malakoff Médéric face à l’enjeu seniors

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié