Mapfre boucle une année en demi teinte mais soigne ses actionnaires

Mapfre boucle une année en demi teinte mais soigne ses actionnaires
©Mapfre Antonio Huertas le président de Mapfre, souhaite conclure de nouvelles alliances de bancassurance en Espagne.

L'impact d'événements météo extrêmes, la fragilisation de certains de ses marchés et la hausse de la sinistralité en Espagne se traduisent par un recul de 16% des résultats du premier groupe d’assurance espagnol, qui se targue malgré tout de distribuer plus de 55% de ses résultats à ses actionnaires. 

Mapfre, qui reste le premier groupe d’assurance espagnol avec un volume de primes total de 22,3 MM€ (+2,3%), a connu une année 2015 en demi-teinte. En Espagne et au Portugal (27,8% des primes, soit 6,6 Md€), la compagnie est pour la première fois supplantée par les 7,1 Md€ de Vidacaixa (de Caixabank), bien qu’elle reste largement leader en non vie. Surtout, le bénéfice net Mapfre après impôts, à 709 M€, enregistre un recul de 16,1%. Le différentiel de plus de 136 M€ par rapport à l’an dernier s’explique notamment par les pertes de 54,4 M€ enregistrées aux Etats-Unis à la suite de la tempête de neige historique de janvier 2015.

Affirmation des objectifs stratégiques

Outre d’importantes provisions, à hauteur de 137 M€ (par exemple pour couvrir la dévaluation de Mapfre Asistencia au Venezuela), les résultats sont affectés par une hausse de la sinistralité en Espagne et au Portugal où le résultat avant impôts, de 515,4 M€, chute de 20,5%. Mais si le ratio combiné augmente de 2,8 points pour se situer à 98,6%, la direction précise que cette aggravation est en grande partie imputable (à hauteur de 1,3 point) à l’épisode neigeux aux Etats-Unis. « Même ainsi, avec un résultat net de 709 M€ et un chiffre d’affaires en augmentation de 4,1%, à 26,7 Md€, nous sommes satisfaits, car les bases de notre croissance restent très solides », explique  Antonio Huertas, le président de la compagnie. Mapfre compte d’ailleurs distribuer 56,5% de ses profits à ses actionnaires sous forme de dividendes, et se targue d’afficher l’un des taux de distribution les plus élevé de l’IBEX 35, l’indice phare de la Bourse de Madrid. Le groupe a par ailleurs réaffirmé ses objectifs stratégiques pour 2016, à savoir atteindre un ratio combiné inférieur à 96%, un ratio de frais généraux de 28%, et maintenir un taux de distribution de plus de 50%.

En quête d'accords de bancassurance

En Espagne, toujours numéro un du non vie avec par exemple 20,5% de parts de marché dans l’automobile et 14% dans l’habitation, Mapfre prépare le lancement de nouveaux produits d’assurance vie et, après plusieurs déconvenues dans la bancassurance (liées à la restructuration du secteur bancaire espagnol), cherche de nouvelles alliances bancaires afin de lutter contre Vidacaixa. Le Brésil, avec 4,8Md€ de primes (-13,3% en euros, mais -3,6% en réal, la monnaie locale) demeure une source très importante de bénéfices pour le groupe : 153 M€ (+7,3%), soit une contribution de 18% au résultat net total et de 20% aux primes. De même, l’activité de réassurance, avec Mapfre Re, enregistre de bons résultats : plus de 3,7 Md€ de primes (+11,6%) et 153 M€ de bénéfices avant impôts (+2,4%, soit des contributions respectives de 15,6% et 17,9% aux performances du groupe.

Lancement d'un comparateur avec Admiral

Ailleurs, si les primes augmentent fortement (+53,9% dans la zone EMEA par exemple, qui regroupe l’Europe hors Portugal, le Moyen Orient et l’Afrique, ou +52,7% dans la zone Latam Nord, Mexique en tête), Mapfre enregistre des pertes d’ordre variable. Mais met en avant que tous les marchés de la zone EMEA ont enregistré une croissance de leurs primes supérieure à 20% et que sa nouvelle filiale d’assurance directe acquise en mai dernier, Direct Line, présente en Italie et en Allemagne, lui a déjà rapporté en quelques mois 374 M€ d’euros de primes supplémentaires. lee groupe, qui précise que l'activité digitale représente 4% du total, a récemment noué un accord avec le britannique Admiral : ensemble, ils lanceront un comparateur baptisé Preminen dans plusieurs pays.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances tous risques expositions

FRAC Provence Alpes Côte d'Azur Fond Régional d'Art Contemporain

21 octobre

13 - FRAC PACA

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mapfre boucle une année en demi teinte mais soigne ses actionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié