Matmut et AG2R La Mondiale : fiançailles surprises entre paritaire et mutualiste

Matmut et AG2R La Mondiale : fiançailles surprises entre paritaire et mutualiste
Alain Goulard / Matmut. Daniel Havis Président de Matmut

L’annonce du rapprochement entre AG2R La Mondiale et Matmut a secoué le marché. Mais l’échec récent de Malakoff Médéric et La Mutuelle générale incite à la prudence.

Le secret avait été bien gardé. Aucune fuite avant que le communiqué commun, publié le 28 novembre dernier, ne révèle les fiançailles entre AG2R La Mondiale et Matmut. À peine cinq lignes pour expliquer que le paritaire et le mutualiste entrent « en négociation exclusive pour étudier l’opportunité d’un projet de rapprochement ».

Une « véritable surprise », convient un dirigeant du secteur, qui pariait davantage sur un tandem Matmut – Harmonie mutuelle. Les deux mutualistes sont actionnaires de Mutex et ont signé un accord de distribution croisée. Alors même qu’Harmonie mutuelle vient de créer avec MGEN le groupe Vyv, poids lourd de la santé-prévoyance avec un encaissement d’environ 5,3 Md€, Matmut, spécialisée en domma­ges, constituait un allié parfaitement complémentaire.

Le schéma est le bon, mais Matmut a décidé de le concrétiser avec un autre champion de l’assu­rance de personnes, plus puissant, avec un chiffre d’affaires de quelque 10 Md€ et davantage diversifié – AG2R La Mondiale est tout à la fois présent sur l’assurance vie, la retraite supplémentaire, la santé et la prévoyance. S’il est mené à bien, le projet déboucherait sur la naissance d’un nouvel assureur généraliste, propulsé au 10e rang du Top 20 France, au coude à coude avec les ACM, et au 18e rang en Europe avec un chiffre d’affaires total de 12 Md€ sur le Vieux Continent.

Un mariage en 2018 ?

À écouter un proche du dossier, les deux groupes en seraient encore « à se renifler ». Mais ils n’entendent pas perdre de temps en route puisque le mariage « pourrait être effectif au 1er janvier 2019 », selon le communiqué. Ce qui suppose que tout soit bouclé d’ici les assemblées générales de juin, afin que le dossier puisse décrocher au second semestre les validations du régulateur, l’ACPR, et de l’autorité de la concurrence.

Le point sensible de la négociation devrait porter sur les poids respectifs dans la structure de tête du futur ensemble, possiblement l’actuelle sgam AG2R La Mondiale. Certains acteurs paritaires s’inquiètent d’une nouvelle « dilution » du paritarisme, alors même que la fusion d’AG2R et de la mutuelle d’assurance La Mondiale a déjà écorné le sacro-saint principe d’une repré­sentation égale entre employeurs et syndicats. D’autres ne manquent pas de relever la proximi­té de Matmut et de son président, Daniel Havis, avec la Mutua­lité française. Il en fut longtemps vice-président et il vient de faire entrer Thierry Beaudet, président de la FNMF, au conseil d’administration de Matmut où siègent déjà son prédé­cesseur, Étienne Caniard, ainsi que Stéphane Junique, président… d’Harmonie mutuelle.

Matmut

2 Md€ de cotisations en 2016 dont :

  • 873 M€ en auto
  • 376 M€ en MRH
  • 293 M€ en santé avec l’intégration d’Ociane Groupe Matmut

AG2R La Mondiale

10 Md€ de cotisations en 2016 dont :

  • 4,5 Md€ en assurance vie (dont 2,1 Md€ au Luxembourg)
  • 2,2 Md€ en santé
  • 1,9 Md€ en retraite supplémentaire

Une partie serrée

« Qui aura le pouvoir ? », interroge un administrateur paritaire. Selon l’arithmétique, Matmut représente 20 % de la Sgam AG2R La Mondiale. « Mais la mutuelle apporte au groupe le bénéfice de la diversification », glisse un assureur, alors qu’un de ses confrères souligne, a contrario, l’aubaine pour Matmut de sortir de son isole­ment après l’éclatement de Sferen : « Faute de taille critique, elle n’a pas beaucoup d’avenir, coincée entre Covéa et les bancassureurs. » La partie s’annonce serrée entre Daniel Havis et le DG d’AG2R La Mondiale, André Renaudin, deux professionnels aguerris – nés en 1955 – et engagés dans les instances professionnelles. Le premier fut en effet président du Groupement des entreprises mutualistes d’assurance (Gema) et le second, à la tête de Roam, s’active pour mainte­nir la fibre mutualiste au sein de la nouvelle Fédération française de l’assurance (FFA).

« Ils s’entendent comme larron en foire », glisse un représentant d’AG2R La Mondiale. Ce qui n’est pas nécessairement une garantie de succès. N’est-ce pas ce que l’on disait de Guillaume Sarkozy et de Patrick Sagon, respectivement délégué général de Mala­koff Médéric et président de La Mutuelle générale, avant que… leur discorde ne conduise à faire capoter le rapprochement.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Matmut et AG2R La Mondiale : fiançailles surprises entre paritaire et mutualiste

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié