Comment la direction du groupe SFS tente de faire pression sur l'Orias

Comment la direction du groupe SFS tente de faire pression sur l'Orias

La direction du groupe SFS a lancé un « appel général » auprès de ses salariés afin de faire pression sur l’Orias, qui examine sa demande d’agrément comme courtier d’assurance et de réassurance et mandataire d’assurance ce vendredi 23 mars 2018. Une manière forte...

Dans une note à ses salariés, que L’argus s’est procurée, la direction des ressources humaines du groupe SFS demande à ses salariés de manifester à nouveau son soutien à l’entreprise, dont la demande d’agrément comme courtier d’assurance et de réassurance et mandataire d’assurance doit être examinée, une nouvelle fois, par l’Orias ce vendredi 23 mars 2018.

Dans cet « appel général », la direction a demandé aux salariés de se rassembler au siège de l’Orias ce matin afin notamment de « faire entendre nos voix autant que nos droits, droit d’exister et droit de travailler ».

« Pour ceux d’entre vous qui ne peuvent se rendre à Paris du fait de l’éloignement, vous vous vous aussi agir encore une fois avec nous par mail, par fax, par téléphone. Merci de vous coordonner pour inonder la boite mail de l’Orias autant que son fax, ainsi nous continuerons de déranger et sans doute plus encore qu’auparavant. Vos messages devront comporter quatre questions systématiques : 1. Pourquoi l’Orias veut prononcer la radiation de SFS France sur des motifs nébuleux et longtemps tenus secrets ? 2. Pourquoi l’Orias agit selon une procédure totalement illégale envers SFS France ? 3. Pourquoi l’Orias souhaite retirer un agrément pourtant délivré valablement par ses soins pour un an alors qu’elle n’en a pas compétence ? 4. Qu’est-ce qui motive l’Orias à s’acharner sur SFS France et pour le compte de qui l’Orias agit-elle puisque la commission est composée uniquement de professionnels du secteur ? Qui sont les commanditaires ? », développe cette note.

« Faisons éclater au grand jour la vérité profonde du dossier et mettons un terme aux intentions détestables de l’Orias » déclare même la direction dans cette note.

la demande ajournée une deuxième fois

Suite à l’interdiction d’exercer une activité de mandataire pour SFS Europe, prononcée par le Commissariat aux assurances le 22 décembre dernier, le groupe SFS avait déposé une demande d’agrément de mandataire d'assurance et de courtier d'assurance et de réassurance, auprès de l’Orias, pour ses filiales SFS France et SFS France Courtage« Ainsi, SFS Holdings SA, pris dans sa globalité, pourra poursuivre à la fois son activité de courtier d'assurance et de réassurance et de mandataire d'assurance, expliquait, fin décembre, Antoine Guiguet, directeur général de SFS Holdings, très optimiste sur les chances d'obtenir cet agrément.

Mais, comme l’a révélé L’argus, l’Orias a ajourné cette demande une première fois, le 12 janvier 2018. Et le 2 mars, à l'issue d'une nouvelle commission, le dossier a une nouvelle fois été ajourné, indique une autre note adressée par la direction des ressources humaines aux salariés du groupe SFS. La direction présente ce second ajournement comme « un combat remporté », la direction indiquant à ses salariés que ses dirigeants et ses conseils n’avaient eu qu’un « délai très court pour faire valoir nos droits ». Avec cet ajournement, les dirigeants et les conseils du groupe SFS disposeraient « enfin du temps nécessaire à la constitution d’un véritable dossier en défense ».

La décision de cette nouvelle commission, ce vendredi 23 mars 2018, semble décisive pour l'avenir du groupe SFS et de ses 309 salariés. « Sans agrément, nous n’allons plus pouvoir tenir longtemps », explique, à L'Argus, Gérard Marichy, administrateur délégué de SFS Holdings SA

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances

GIE Oppidea - Europolia

22 juillet

31 - GIE OPPIDEA EUROPOLIA

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Comment la direction du groupe SFS tente de faire pression sur l'Orias

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié