MesDocteurs peut désormais proposer des ordonnances à distance (Rendez-vous du courtage 2017)

MesDocteurs peut désormais proposer des ordonnances à distance (Rendez-vous du courtage 2017)
MesDocteurs, une start-up dans l'e-santé qui se développe

A quelques jours des Rendez-vous du Courtage qui se dérouleront la semaine prochaine dans la cité phocéenne, la start-up marseillaise spécialisée dans l’e-santé annonce une nouvelle fonctionnalité de taille.

 

Après la visio-conférence, qui permettait aux utilisateurs de la plateforme de téléconseil médical Mesdocteurs de poser des questions en direct à un médecin, la start-up marseillaise ajoute une nouvelle corde à son arc. Et pas des moindres. La société, fondée en 2015 par l’équipe fondatrice de Monshowroom (vendu au groupe Casino fin 2014), offre désormais un nouveau service de téléconsultation, dont peuvent bénéficier dès à présent les adhérents des mutuelles ou des assurances avec lesquelles MesDocteurs a passé un accord.

Multiplier les partenariats

La téléconsultation est autorisée en France mais elle nécessite au préalable un accord de l’Agence régionale de la santé (ARS). “Un processus lourd qui aura duré plus de six mois”, précise Séverine Grégoire, co-fondatrice de la start-up. Désormais, les 270 médecins partenaires de MesDocteurs, issus de 11 spécialités, sont autorisés à poser un diagnostic en ligne et, s’ils l’estiment nécessaire, délivrer des ordonnances. Un vrai atout pour cet acteur qui entend multiplier les partenariats avec les acteurs de l’assurance.

Pour rappel, il y a un mois d’un an MesDocteurs a levé 1,2 M€ auprès de deux capitaux risqueurs et du courtier en risques entreprise Delta assurances pour accélérer son développement et renforcer sa position sur le secteur de l’e-santé.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

MesDocteurs peut désormais proposer des ordonnances à distance (Rendez-vous du courtage 2017)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié