Milliman et l'étude branches longues de Solvabilité 2

Revenant sur l'article « Les mesures contracycliques, indispensables mais imparfaites » paru dans L'Argus de l'assurance n° 7307 du 5 avril, le cabinet d'actuariat et de conseil Milliman tient à préciser que « les éléments d'analyse apportés par Milliman sur le calibrage actuel du MA [matching adjustment, ou prime d'adossement en français, NDLR] n'engagent que Milliman et en aucun cas le marché français ». Ce dernier avait milité pour pouvoir bénéficier, dans le cadre de l'étude branches longues, d'un MA élargi alternatif, alors que les conditions d'application de la mesure étaient au départ très restrictives.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Milliman et l'étude branches longues de Solvabilité 2

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié