Moody's dégrade la BPCE

Moody's dégrade la BPCE

L'agence de notation Moody's a abaissé le 15 juin la note de la banque française BPCE de deux crans, de A2 à Aa3, une dégradation qui s’explique par une moindre solidité financière (D, contre C-/baa2 auparavant). Moody's s'attend à ce que l'affaiblissement de l'économie dans la zone euro entraîne une augmentation des pressions sur la qualité des actifs du groupe. L'agence a aussi dégradé de 1 à 2 points les notes de ses filiales (Natixis, Crédit Foncier, Banque Palatine).

Par ailleurs, la note à long terme du CIC est confirmée à C-, grâce à la solidité du groupe Crédit Mutuel, dont la holding est notée C- contre C/a3 auparavant. La note de long terme Crédit Mutuel Arkéa, reste à Aa3 mais sa solidité financière tombe de C-/baa1 à D+. Enfin, Moodys a abaissé la note d’Oddo & Cie à Ba1 et sa solidité financière est évaluée à D+ contre C-. L’agence doit encore achever sa revue des autres banques hexagonales (BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH.

Animateur Commercial PME H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé(e) Relation Client Prévoyance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Moody's dégrade la BPCE

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié