Moody’s : la dégradation de trois banques françaises fait polémique

Moody’s : la dégradation de trois banques françaises fait polémique

L’annonce avait été anticipée par les marchés, mais elle n’en est pas pour autant passée inaperçue. L’agence de notation Moody’s a abaissé de deux crans les notes de BNP Paribas et de la Société Générale, en maintenant leur perspective stable et abaissé de deux crans celle de Crédit Agricole, en dégradant sa perspective à négative. Les trois banques sont désormais notées A2. Aussitôt, le Sénat, qui travaille depuis des mois sur les agences de notation, a vivement réagi.

Doutes sur les analyses

La mission commune d’information sur le fonctionnement, la méthodologie et la crédibilité des agences de notation, présidée par Frédérique Espagnac et dont le rapporteur est Aymeri de Montesquiou, « rappelle ses doutes sur la qualité de l’analyse de l’agence ». Rien de moins ! Il faut dire que le rapport, publié par le Sénat le 19 juin suite aux travaux de cette mission, est édifiant.

Il montre par exemple que, chez Moody’s, « les analystes dédiés aux institutions financières avaient en moyenne à traiter 15,2 dossiers, mais 36,2 dossiers en moyenne pour le décile supérieur. 66 % de ces analystes ont une expérience de moins de cinq ans dans l’agence. L’autorité européenne des marchés financiers doit accentuer son contrôle sur ces questions cruciales ».

Manque de ressources

Dans un communiqué, le Sénat rappelle aussi les propos tenus par des analystes lors de ses auditions, qui démontrent l’ampleur du problème : « le bilan du Crédit agricole, c'est vingt-trois fois le PIB du Maroc ! Je ne sais pas faire, je l'ai dit, on ne m'a pas écouté, je suis parti. Pour analyser correctement la situation du Crédit agricole, il faudrait une dizaine d'analystes très expérimentés, connaissant tous les métiers de la banque, rémunérés chacun entre 500 000€ et 600 000€ : cela ruinerait une agence ».

Pour l’heure, le rapport du Sénat doit être présenté au gouvernement, et a été transmis à Bruxelles, une réglementation européenne des agences de notations étant en cours. Mais le projet de texte du Parlement européen, qui va donner lieu à un trilogue dans les prochaines semaines, est loin de faire consensus.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Assurances Mutuelles de Picardie

RESPONSABLE POLE SINISTRES H/F

Postuler

Chargé de développement H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction

Société Immobilière des Chemins de Fer

27 juillet

75 - ICF HABITAT

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES POUR LA DESIGNATION D'UN CABINET DE COMMISSAI...

Association St François d'Assise ASFA

27 juillet

974 - ST DENIS

Assurance responsabilité drone

Ville de Lille

27 juillet

59 - Lille

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Moody’s : la dégradation de trois banques françaises fait polémique

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié