[DOSSIER] Réassureurs : les résultats 2015 (e-dossier) 2/5

Munich Re annonce un programme de rachat d’actions d'1 Md€

Munich Re annonce un programme de rachat d’actions d'1 Md€
© Munich Re Nikolaus von Bomhard (à gauche) quittera ses fonctions de président du directoire en 2017 et sera remplacé par Joachim Wenning.

Après la publication de résultats 2015 conformes aux attentes, Munich Re annonce un programme de rachat d’actions pour un montant d’1 Md€ faute d’être en capacité de faire fructifier son capital sur les marchés de réassurance et d’assurance directe.

Ni meilleur, ni moins bon que prévu. Le bilan annuel de Munich Re est ressorti conforme aux prévisions des analystes financiers. Le réassureur bavarois a publié un résultat net de 3,1 Md€ en léger repli (-1,5%) par rapport à 2014 mais en ligne avec l’objectif initial d’un bénéfice net « d’au moins 3 milliards d’euros ».

La réassurance affectée par Ergo

L’intégralité de la performance repose sur la division réassurance du groupe à 3,3 Md€, laquelle est pénalisée par les pertes enregistrées sur Ergo à hauteur de 227 M€. L’activité d’assurance directe, qui a fait face à des dépréciations et des charges liées à la cession de sa filiale en Italie, « continue de souffrir des taux d’intérêts bas depuis plusieurs années », indique le réassureur. Les primes brutes ont de progressé de 3% sur un an, à 50,4 Md€ tandis que le résultat opérationnel s’établit à 4,8 Md€, en hausse de 19,7%.

Sur la période, le réassureur a poursuivi sa politique de renforcement des fonds propres à 31 Md€ contre 30,3 Md€ en 2014 pour un rendement sur capitaux propres annualisé (ROE) à 10%. Au plan de la solvabilité, Munich Re étonne en publiant un ratio de Solvabilité 2 à 302% sur la base de son modèle interne contre 242% en 2013, soit nettement au-dessus de son objectif cible et de la norme de marché qui se situe entre 180 et 220%.

Enième programme de rachat d’actions

Excès de capital, leviers de croissance limités, environnement financier défavorable et concurrence soutenue en réassurance dommages conduisent Munich Re à redistribuer massivement en direction des actionnaires. Le réassureur annonce qu’il rachètera jusqu'à onze millions de ses propres actions pour un montant maximum d'un 1 Md€. L’opération se déroulera du 28 avril 2016 au 26 avril 2017, dates de ses assemblées générales. Ce n’est pas la première du genre. Depuis 2010, le groupe a procédé à cinq reprises à des programmes de rachats d’actions, le dernier s’achevant en avril 2016, et a distribué près de 20 Md€ sur les dix dernières années.

Cette politique de redistribution s’ajoute au paiement d’un dividende de 8,25 € par action au titre de 2015, contre 7,75 euros en 2014.

Cinq rachats d'action depuis 2010 :

Objectifs 2016 « ambitieux »

Le numéro deux mondial de la réassurance a dévoilé des objectifs financiers jugés « ambitieux » par Nikolas von Bomhard, son CEO, dans « un environnement de marché difficile ». Et d’ajouter : « Nous ne pouvons nous attendre à une année aussi favorable qu'en 2015 en termes de coût des  catastrophes naturelles ».

Il vise un bénéfice net dans une fourchette comprise entre 2,3 et 2,8 Md€ en 2016, un volume de primes entre 47 et 49 Md€ ainsi qu’un retour à l’équilibre pour Ergo (résultat net 2016 entre 250 et 350 M€). Une stratégie qui intervient dans un contexte de changement de gouvernance. D’ici l’assemblée générale des actionnaires de 2017, Nicolas vom Bomhard sera remplacé par Joachim Wenning.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances prévoyance

Mistral Habitat OPH du Vaucluse

24 juillet

84 - MISTRAL HABITAT

Marché de prestations de services d'assurance pour le CCAS

Ville de St Saulve

24 juillet

59 - ST SAULVE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Munich Re annonce un programme de rachat d’actions d'1 Md€

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié