Mutuelle : la police a changé de directeur général

Mutuelle : la police a changé de directeur général
La Mutuelle générale de la police (MGP) protège quelque 240 000 personnes en assurance complémentaire santé et en prévoyance.

La nouvelle année 2017 débute sous le signe du changement pour la Mutuelle générale de la police (MGP) avec le départ de Didier Cannarella.

Son départ a été relativement discret. Selon les informations de l'Argus de l'assuranceDidier Cannarella n’assure plus les fonctions de directeur général de la MGP depuis décembre 2016. Un poste qu’il occupait depuis 2010, après avoir exercé l’essentiel de sa carrière au sein de la Mutuelle générale de la police. Issue de la fusion de sociétés mutualistes de la police dans les années 60, la MGP présidée par Benoît Briatte se situe au 23ème rang du TOP 30 de la Mutualité 2016 avec un encaissement d’environ 160 M€.

Axa et La Mutuelle générale

Toujours selon nos informations, le nouveau directeur général de la MGP est loin d’être un inconnu dans le monde de la complémentaire santé. Il s’agirait effectivement de Stéphane Lecoq, qui occupait jusqu’alors les fonctions de leader adjoint de l'activité développement au sein de la société Mercer. Cet actuaire, diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique (Ensae) a notamment exercé les fonctions de directeur technique des assurances collectives et santé puis de directeur santé au sein d’Axa France, avant de prendre la présidence d’Apria RSA, puis de  rejoindre le Comex de La Mutuelle Générale, comme directeur des assurances et des partenariats.

Contactée sur ces informations, la Mutuelle générale de la police n'avait pas encore répondu à nos sollicitations à l'heure où nous bouclions cette article.

 

 

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Mutuelle : la police a changé de directeur général

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié