Sham entame sa mue

Le conseil d'administration de la mutuelle a donné son feu vert pour une réorganisation de ses activités. Elle concerne l'ensemble des 270 salariés.

Depuis sa prise de fonction comme directeur général de Sham, en avril 2010, Dominique Godet veut remanier de fond en comble l'organisation de la mutuelle lyonnaise. Voilà qui est fait. L'assemblée générale de la mutuelle spécialisée dans les secteurs sanitaire et médico-social a adopté, le 23 juin, le projet de la nouvelle organisation. Exit l'organigramme en râteau qui cloisonnait les directions dans leurs champs d'expertise respectifs. Il est remplacé par une organisation matricielle en cinq branches d'activité (établissements publics, libéraux, centres médico-sociaux et d'hébergement, conseil et formation, investissements financiers), croisées avec les métiers (directions des systèmes d'information, des ressources humaines, juridique, marketing, développement...). « Nous mettons en place une organisation centrée sur la satisfaction du client plutôt que sur la prééminence de la bonne gestion des dossiers. C'est un vrai changement de culture », explique Dominique Godet.

NOTRE ORGANISATION SERA CENTRÉE SUR LA SATISFACTION DU CLIENT PLUTÔT QUE SUR LA BONNE GESTION.

La culture change, les compétences aussi

Cette logique de service doit contribuer à réduire plus efficacement les risques d'accidents médicaux des assurés. Ainsi, les médecins conseils seront amenés à produire des analyses de risques, deux fois par an, par établissement et par classes de risques. Les enseignements qu'ils en tireront et leurs préconisations aideront les établissements de santé à comparer leurs pratiques.

Cette stratégie aura bientôt des conséquences sur la gestion sociale des 270 salariés de la mutuelle. La direction a déjà rédigé le référentiel de valeurs et de compétences managériales. Par ailleurs, près de 40 managers ont bénéficié d'un plan de formation qui doit les préparer à animer des équipes pluridisciplinaires, qui interviendront dans les familles d'activité (hormis le conseil-formation et les investissements dans les sociétés).

DES RÉSULTATS PÉNALISÉS PAR LA BOURSE

Lors de son assemblée générale à Lyon, le 23 juin, Sham a présenté un chiffre d'affaires 2010 en hausse de 5,5%, à 290,2 M€. La mutuelle lyonnaise des secteurs sanitaire et médico-social a conquis 21% de cliniques et 30% de professionnels de santé libéraux supplémentaires grâce à son positionnement en RC médicale, où elle détient 50% du marché, devant Axa. Cette activité génère 82% du chiffre d'affaires, et les assurances de personnes les 18% restants. En revanche, le résultat net 2010 de Sham a fortement chuté à 13,2 M€, contre 47,9 M€ en 2009, à cause de la baisse des revenus financiers.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Sham entame sa mue

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié