Assurance santé : la GMF ne répercutera pas la taxe de 3,5%

Assurance santé : la GMF ne répercutera pas la taxe de 3,5%
Thierry Derez

La GMF vient d’annoncer, par communiqué, qu’elle avait décidé « de ne pas répercuter dans ses tarifs la hausse de 3,5 points de la taxe sur les complémentaires santé » et cela « afin de ne pas alourdir le budget santé de ses assurés ». Cette décision concernera tous les contrats, actuels ou nouveaux. Le portefeuille santé de la GMF est relativement réduit puisqu’elle ne s’est lancée dans cette activité que depuis juin 2010. Ses dirigeants annonçaient, au printemps dernier, 20 000 contrats vendus après dix mois de commercialisation. Autant dire que la mesure ne devrait pas trop peser sur les comptes de la mutuelle d'assurance, adhérente au Gema, qui affichait pour l'année dernière un résultat net de 231 M€.

Polémique entre la Mutualité et le gouvernement
Mais cette annonce devrait avoir un impact politique beaucoup plus retentissant. Elle arrive en pleine polémique entre la Mutualité française et le gouvernement. La secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra, a appelé les mutuelles à ne pas répercuter la hausse de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance (TSCA), en expliquant : « Les mutuelles font des marges. Ce ne sont pas des entreprises comme les autres. » Et ce alors que le président de la FNMF, Etienne Caniard, ne cesse d’expliquer que les organismes mutualistes n’auront pas d’autre choix que d’appliquer cette nouvelle hausse à leurs adhérents.
Bref, la décision de la GMF va totalement à l’encontre du discours de la Mutualité française et elle devrait contrarier encore un peu plus «ses cousines» de la Mutualité fonction publique, qui n’avaient déjà pas forcément goûté son arrivée sur le terrain de la santé. 

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 15 juillet 2022

ÉDITION DU 15 juillet 2022 Je consulte

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Assurance santé : la GMF ne répercutera pas la taxe de 3,5%

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

19/09/2011 18h:16

n'a t'on pas l'impression que la GMF subit une pression très forte du Gouvernement pour prendre en charge la TCA sans augmentation, afin de tenter d'infléchir la position du monde mutualiste ? Jouer de sa notoriété alors qu'elle n'a en portefeuille que 20 000 contrats santé me semble particulièrement malsain.

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

20/09/2011 08h:53

effectivement, ce n'est qu'un argument commercial. n'ayant que peu de contrat cette mesure ne vas pas impacter les résutlats de la GMF, mais au contraire risque de lui apporter des nouveaux contrats, c'est une opération marketing à 100 %

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié

20/09/2011 09h:49

Cet article montre bien la confusion qui existe entre les mutuelles et les mutuelles d'assurance. Comment peut-on oser rapprocher la GMF d'une mutuelle santé ?Il est grand temps de faire le ménage dans les appellations et de réserver le titre de mutuelle aux seules structures véritablement mutualistes. Il y en a assez de ces faux-nez qui trompent les citoyens attachés au mutualisme !

Répondre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié