FM Global confirme ses positions en Europe du Sud

FM Global confirme ses positions en Europe du Sud

La mutuelle industrielle américaine affiche de bons résultats pour 2012. L'Europe du Sud n'est pas en reste, avec un chiffre d'affaires en forte hausse et un taux de rétention client significatif.

En matière de sinistralité et de catastrophes naturelles, « les années se succèdent et ne se ressemblent pas », c'est ce que confie Thierry Masurel, directeur général de l'Opération Europe du Sud de FM Global, lors de l'annonce des résultats de la mutuelle industrielle américaine. Malgré Sandy, qu'il considère comme « l'une de plus grandes catastrophes mondiales de tous les temps avec un coût global estimé entre 60 et 70 Md$, dont 25 Md$ de coûts assurés », il estime que le groupe a bien maîtrisé techniquement l'exercice qui vient de s'écouler.

Un ratio combiné de 85,6%

Ce n'est pas le ratio combiné affiché par FM Global qui vient le contredire. La société américaine l'a fait passer de 121% en 2011 à 85,7% en 2012, une bonne performance au vu de celles des autres acteurs des grands risques. En ce qui concerne les résultats financiers, le groupe enregistre un bénéfice de 774 M$, un niveau de primes brutes consolidées de 5,5 Md$ et des fonds propres de 7,9 Md$, en hausse de 14,9%. Fort de ces bons chiffres FM Global vient d'annoncer la création d'une division Asie-Pacifique basée à Singapour pour trouver de nouveaux relais de croissance.

152,4 M€

Le chiffre d'affaires enregistré en 2012 par FM Global Europe du Sud, en hausse de 11%.

En Europe, le groupe est présent depuis plus de cinquante ans. Alors, qu'en est-il de l'exercice 2012 pour l'Europe du Sud présente sur la branche dommages en France, en Italie, en Espagne, en Belgique et en Grèce ainsi qu'au Portugal et en Turquie ? « En termes de croissance, nous faisons même mieux que le groupe, avec une progression avoisinant les 11% en 2012, soit un chiffre d'affaires de l'ordre de 152,4 M€ (200 M$), et ce hors Affiliated FM et les segments papier et chimie qui ne sont pas consolidés dans notre bilan Europe du Sud », affirme Thierry Masurel. Travaillant avec tous les types de clients grands comptes, tant ceux de l'agroalimentaire que ceux du domaine de la construction ou de l'industrie lourde, FM Global Europe du Sud enregistre une nouvelle fois un taux de rétention supérieur à 90% en 2012, soit exactement 95%.

Mettre en avant la prévention

« Notre ambition est de continuer sur cette même tendance et de capter encore de nouveaux clients », insiste le directeur général en charge de cette zone. Selon lui, l'accompagnement mis en oeuvre par FM Global auprès des entreprises explique en partie ce niveau de fidélisation. « En temps de conjoncture délicate, nous nous devons d'accompagner encore davantage les risk-managers dans leur prévention et l'identification de leurs risques », explique le dirigeant. Et de conclure : « Notre prestation de prévention fait partie intégrante de notre proposition d'assurance. C'est une relation gagnant-gagnant. Plus nos clients sont vigilants, plus leurs sinistres seront maîtrisés rapidement et moins coûteux pour leur activité et pour leur assureur. »

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

FM Global confirme ses positions en Europe du Sud

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié