Francis Thomine, DG Groupama Rhône-Alpes : «Devenir un leader de l'économie sociale»

 Francis Thomine, DG Groupama Rhône-Alpes : «Devenir un leader de l'économie sociale»
Francis Thomine, directeur général de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne © Groupama

Dès l'entame de son mandat de directeur général de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne, Francis Thomine a décidé d'augmenter la rentabilité de toutes les activités d'assurance. Il dit avoir doté la caisse, pour première fois, d'un projet d'entreprise sur dix ans décliné en objectifs d'étape triennaux. Contrairement à son prédécesseur, il va, pour cela, s'appuyer sur le courtage.

Vous venez d'annoncer une progression de + 3,3 % du chiffre d'affaires 2013 des activités d'assurance (hors épargne), à 749 millions d'euros, ainsi qu'une contribution record aux résultats du groupe de 30 millions d'euros. A quoi tenez-vous ces résultats ?

Nous avons amélioré nos résultats techniques, qui n'étaient pas satisfaisants. Notre ratio combiné était de 100,1 % en 2012, de sorte que nous compensions ce déséquilibre de l'activité assurantielle par nos résultats financiers. En 2013, nous avons porté ce ratio à 98,6 %.

Comment avez-vous procédé ?

Tout d'abord en redressant le chiffre d'affaires. Nous avons opéré un alignement tarifaire de + 3,3 %, au global. Nous avons, également, optimisé nos frais de gestion en automatisant un certain nombre de tâches, en stabilisant notre masse salariale et en réduisant nos coûts de fonctionnement en informatique et en logistique. Nous avons moins investi en marketing et communication. Dans le même temps, le rapport sinistre à cotisation s'est amélioré. Dans le domaine automobile, nous avons mené une surveillance de portefeuille qui nous a amené à résilier 3 000 contrats auto - sur les 420 000 que nous gérons – tout en accentuant nos actions de prévention.Tous ces efforts, combinés à une meilleure rentabilité de nos placements immobiliers et financiers, que nous avons dirigés sur le territoire, nous ont permis d'atteindre 30 millions d'euros de résultat net, contre 10,7 en 2012.

Qu'en sera-t-il en 2014 ?

Nous développerons un projet stratégique qui porte sur les dix ans qui viennent. Mon objectif est de faire de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne un leader de l'économie sociale dans les douze départements que nous couvrons. Il s'agira de maintenir nos positions vis-à-vis des particuliers, du secteur agricole et des collectivités locales. Mais nous devrons aussi nous implanter sur le marché des professionnels, des artisans, des commerçants et des entreprises de plus de 20 salariés qui n'étaient pas vraiment dans notre cible, jusqu'ici. Pour les conquérir, nous allons nous appuyer sur nos 300 agences, mais aussi nous ouvrir aux courtiers puisque nous avons la chance d'avoir, à Lyon, la deuxième place du courtage en France. Tous les réseaux de distribution seront les bienvenus.

Comment vont se traduire vos ambitions ?

Nous allons procéder par cycles de développement de trois ans. D'ici à 2016, nos ambitions stratégiques devront se traduire selon les indicateurs suivants : chiffre d'affaire en progression de + 3% par an, ratio combiné à 96 %, frais généraux à 21 %. La contribution aux résultats du groupe devra s'inscrire dans une fourchette de 25 à 30 millions d'euros  par an et la rentabilité financière de 4,5 % à 5 %. Nous avons aussi un objectif de qualité de service : nous nous attacherons à réaliser un taux de 95 % de clients satisfaits et très satisfaits.

Propos recueillis par Laurent Poillot

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Francis Thomine, DG Groupama Rhône-Alpes : «Devenir un leader de l'économie sociale»

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié