Groupama bien parti pour céder ses parts dans l’ex-VVF

Groupama bien parti pour céder ses parts dans l’ex-VVF

Voilà une information qui va mettre du baume au cœur à Groupama. Dans une interview donnée à l’AFP, Henri Emmanuelli, qui a remplacé Michel Bouvard à la tête de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), a estimé, au sujet de Belambra, qu’il était « du devoir de la Caisse d'en prendre le contrôle ».

Groupama PE vendeur

La CDC détient 40% du capital de l’ex-VVF. Or, Groupama, via sa filiale spécialisée dans le capital investissement Groupama Private Equity (Groupama PE), possède 55% du numéro un français des clubs de vacances. Mieux : Groupama PE a déclaré en février dernier souhaiter céder sa participation dans Belambra.

Ballon d'oxygène

En toute logique, les deux protagonistes devraient trouver un terrain d’entente. De quoi donner un ballon d’oxygène à l'assureur mutualiste qui multiplie, ces derniers mois, les cessions d’actifs, comme son immeuble de prestige sur les Champs-Elysées, son bloc d’actions Bolloré, sa filiale de grand courtage Gan Eurocourtage, espagnole Groupama Seguros et plus récemment, britannique GICL.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupama bien parti pour céder ses parts dans l’ex-VVF

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié