Groupama Grand Est tourne le dos à l'Allemagne

Après avoir lancé avec succès avec des contrats outre-Rhin, la quatrième caisse régionale de l'assureur vert met fin à une expérience unique dans l'Hexagone. Au grand dam de ses assurés allemands.

C'est par un courrier laconique que plusieurs milliers d'assurés en Allemagne ont été avertis de la résiliation de leurs contrats à la veille de Noël. Groupama Alsace, devenue il y a un an Groupama Grand Est après sa fusion avec la caisse de Dijon, ne souhaite pas perpétuer sa présence sur le sol allemand.

Retraite la tête haute

C'est une aventure unique - la libre prestation de service dans le domaine de l'assurance - qui prend donc fin. Et qui laisse un goût d'amertume tant chez les assurés que chez les courtiers qui les avaient accompagnés. Du côté de Groupama Grand Est, on invoque la fusion et les priorités du marché domestique pour justifier cette décision, tout en reconnaissant une certaine fierté pour les quelque cinq mille contrats souscrits en deux ans. Force est de constater que, sous l'impulsion de Claude Dollé, Groupama Alsace a été le seul assureur régional, avec la Macif, à oser commercialiser des produits d'assurance français outre-Rhin, aussi inédits que la multirisque habitation ou la tout-risque auto.

DES COURTIERS ALLEMANDS DÉPITÉS
  • Bernd Schoemann est bien ennuyé : implanté près de Sarrebruck, dans le Land de Sarre, ce courtier, doit replacer plus de 200 clients et ce, rapidement. Car, en Allemagne, toute personne ne pouvant justifier d'une assurance auto se voit retirer sa plaque d'immatriculation dans les trois jours. En outre, elle doit s'acquitter d'une amende de 60 €. Il incombe au courtier de faire comprendre maintenant à la préfecture que Groupama ignorait l'accord tacite qui veut qu'en cas de résiliation de contrat un délai de transition de quinze à trente jours soit toléré entre les deux assureurs pour éviter à l'assuré de perdre sa plaque. Cependant, Bernd Schoemann reste positif. Groupama Alsace a fait découvrir aux assurés allemands que l'herbe était plus verte chez leur voisin. « Chez nous, il existe peu de multirisque habitation, ou alors elle coûte trois fois plus cher. La franchise bris de glace est à 10 € en France, contre 150 € en Allemagne. »

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupama Grand Est tourne le dos à l'Allemagne

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié