Groupama taille sérieusement dans ses effectifs

Groupama taille sérieusement dans ses effectifs

Selon les syndicats, l'assureur mutualiste envisagerait de supprimer 300 postes chez Groupama SA, dont plus de la moitié dans le cadre d'un plan de départ volontaire.

Révélé par L'Argus le 25 juin sur son site argusdelassurance.com, le contour du plan de départ volontaire chez Groupama SA se précise. « Confrontée à un déséquilibre du budget de fonctionnement de Groupama SA, la direction envisage d'amplifier son plan de réduction des coûts en jouant sur les frais de personnel. Du coup, 300 postes devraient être supprimés d'ici à fin 2013, dont 171 dans le cadre d'un plan de départ volontaire », indique une source syndicale, présente à la réunion du 4 juillet au cours de laquelle a été faite cette annonce par la direction. Groupama SA aurait donc l'intention de ne pas remplacer environ 130 départs dits « naturels » (retraite, mobilité...).

La diminution d'effectif est importante, puisqu'elle représente quasiment 20% des quelque 1 700 salariés de la société. Elle intervient alors que le groupe mutualiste a déjà annoncé un plan d'économie de 400 M€ d'ici à 2014 et engagé la cession de nombreux actifs. Contactée par L'Argus de l'assurance, la direction de Groupama n'a pas souhaité commenter ces chiffres.

LE CHIFFRE

  • 1,76 Md€. C'est le déficit de Groupama en 2011.

Du flou concernant le Gan

Après avoir informé les organisations syndicales, l'employeur devrait présenter un projet d'accord aux partenaires sociaux en septembre. Si les négociations aboutissaient à la signature d'un texte avant la fin de l'année, le plan serait mis en oeuvre dès le début de l'année 2013.

L'autre plan de départ au sein du groupe mutualiste, concernant Gan assurances, reste, quant à lui, plus flou. Aucune indication n'a encore été donnée sur le nombre de salariés concernés par ces suppressions de postes, qui interviennent dans le cadre d'un projet de réorganisation de cette filiale. En revanche, la nature des emplois visés est connue. Selon nos informations, il s'agirait du personnel administratif (cadres et non-cadres) des sites régionaux et du siège parisien. Concernant le calendrier, la direction souhaiterait que les organisations syndicales rendent un avis sur le projet de réorganisation en septembre ou octobre, afin que les départs puissent ensuite s'échelonner à partir du deuxième trimestre 2013.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Assurances Saint Germain

Rédacteur Production Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'une garantie assurances multirisques bureaux

Paris Habitat OPH Direction des achats

21 février

75 - PARIS HABITAT OPH

Assurance dommages aux biens et risques annexes Angers Loire Métropole-risques spéc...

Angers Loire Métropole Com. d'agglo. du Grand Angers

21 février

49 - ANGERS LOIRE METROPOLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Groupama taille sérieusement dans ses effectifs

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié