Intériale ne veut pas affronter seul la vieillesse

Intériale ne veut pas affronter seul la vieillesse

Le groupe mutualiste de la fonction publique se donne un an pour répondre, en lien avec d'autres partenaires, aux besoins de protection contre la perte d'autonomie fortement exprimés par ses adhérents.

Si le groupe Intériale s'interrogeait sur la réalité de la demande du terrain en matière de dépendance, les résultats de l'étude commandée à CSA auprès d'un échantillon de plus de 8 000 adhérents sont sans équivoque. Le risque de perte d'autonomie est une préoccupation pour une écrasante majorité des personnes interrogées (83%) et quasiment la moitié d'entre elles (49%) se dit intéressée par la souscription d'une garantie dépendance. Et dans ce dernier cas, 82% s'adresseraient à leur mutuelle santé.

Voir clair dans les intentions du gouvernement

Cette union mutualiste de groupe, qui affiche 517 000 personnes protégées, entend donc créer en septembre un groupe de travail sur cette problématique, avec l'objectif, selon son président Pascal Beaubat, de « présenter des pistes pour l'assemblée générale de juin 2013 » et de « finaliser le projet à la fin 2013 ». Pas question de se précipiter, car le groupe mutualiste souhaite « voir un peu plus clair dans les intentions du gouvernement » et n'entend « pas traiter tout seul » la création de nouvelles garanties : « D'autres mutuelles sont intéressées par ce projet. »

Ce délai ne sera pas non plus trop long pour construire un produit véritablement en adéquation avec les besoins exprimés par les adhérents. Ces derniers plébiscitent (97%) les services d'aide à domicile et une majorité d'entre eux (53%) souhaiteraient une prise en charge directe de ces services par la garantie, plutôt que le versement d'une rente (36%). Une solution qui est aujourd'hui totalement proscrite par les assureurs français, notamment pour la bonne raison qu'il leur est impossible de s'engager sur la délivrance, dans vingt, trente, voire quarante ans, d'une prestation dont ils ignorent quel en sera alors le coût.

A contrario, quatre adhérents sur dix montrent également un intérêt pour une garantie dépendance en tant qu'aidant. Une option qui fait son chemin, puisque le pionnier de la couverture individuelle contre la perte d'autonomie, AG2R-La Mondiale, vient de lancer une offre de ce type.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances statutaires groupement ESMS 65

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

20 septembre

65 - CASTELNAU RIVIERE BASSE

Aménagement du CCAS

Ville de Ruelle sur Touvre

20 septembre

16 - Ruelle-sur-Touvre

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Intériale ne veut pas affronter seul la vieillesse

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié