Istya se développe tous azimuts

Istya se développe tous azimuts

La MGEFI vient de décider de rejoindre l'union mutualiste de groupe Istya, créée en 2011, qui s'affirme aujourd'hui comme un pilier de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires.

Et de sept. Lors de son assemblée générale du 27 juin, la Mutuelle générale de l'Économie, des Finances et de l'Industrie (MGEFI, 190 M€ de chiffre d'affaires pour 350 000 personnes protégées) est devenue la septième mutuelle (1) adhérente d'Istya. Ce choix conforte le rôle de premier plan de l'UMG dans la reconfiguration du paysage mutualiste. « Cette affiliation nous permet de nous consolider tout en restant bien identifiés dans notre environnement professionnel comme la mutuelle de référence à Bercy », explique Serge Brichet, président de la MGEFI.

À terme, nous voulons aussi investir dans l'offre de soins et de services.

Serge Giacometti, directeur général adjoint d'Istya

Prête pour la seconde vague

Issue du rapprochement, en 2007, de six mutuelles des trois ministères, la MGEFI est, depuis 2009, la seule mutuelle référencée dans ce périmètre. Elle compte bien préserver cette position grâce à Istya, qui représente désormais 3,8 Md€ de chiffre d'affaires (santé, prévoyance, dépendance, établissements sanitaires et sociaux...) pour six millions de personnes protégées.

De quoi aider chacun de ses membres à faire le poids lors du prochain référencement, la procédure relative à la participation de l'employeur public à la protection sociale complémentaire (santé et prévoyance) de ses agents. Car la MGEFI n'est pas la seule à anticiper une seconde vague beaucoup plus concurrentielle que la première, qui avait vu les mutuelles « historiques » préserver leurs positions dans leurs ministères respectifs - à l'exception d'une percée de Groupama à l'Office national des forêts (ONF).

Au-delà de la combinaison des comptes, qui commencera avec l'exercice 2012, Istya procurera tout d'abord aux mutuelles des liens de solidarité financière. Sur la plan opérationnel, Istya n'a pas encore déployé d'équipes dédiées, mais la mise de place de nombreux services communs est déjà planifiée, en particulier pour répondre aux exigences de la directive Solvalibité 2. L'UMG fournira ainsi des moyens pour ce qui touche au contrôle interne. Les membres d'Istya ont aussi décidé de structurer un actuariat commun, avec un outil informatique idoine, qui devrait être opérationnel l'an prochain. Des mutualisations devraient aussi être opérées dans le domaine des achats. « À terme, nous voulons aussi investir dans l'offre de soins et de services », ajoute Serge Giacometti, directeur général adjoint d'Istya et DG de la MNT.

Sur un plan politique, Istya veut faire entendre sa voix pour défendre le service public. « Nous devons constituer un corps intermédiaire », affirme Jean-Pierre Moreau, président de la Mutuelle nationale territoriale, en allusion à des actions possibles avec les syndicats.

Un acteur du dialogue social

« Nous pourrions travailler en commun sur des sujets relatifs au statut du fonctionnaire. Demain, la complémentaire santé et la prévoyance pourraient devenir des éléments du dialogue social au même titre que le point d'indice », estime Serge Brichet.

Reste à savoir avec quelles centrales les mutualistes trouveront des passerelles, les positions divergeant de l'une à l'autre. Par exemple, la CFDT serait favorable à des contrats collectifs obligatoires pour les fonctionnaires, tandis que d'autres syndicats restent farouchement opposés à une telle idée. En outre, au sein même d'Istya, les sensibilités peuvent varier...

1. Avec Groupe Mutuelle générale de l'Éducation nationale (MGEN), Groupe Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), la Mutuelle nationale territoriale (MNT), la Mutuelle générale Environnement et Territoires (MGET), la Mutuelle civile de la Défense (MCDéf), la Mutuelle des Affaires étrangères et européennes (MAEE).

Cap sur l'interprofessionnel

  • Avec MGEN Filia et Mutacité (une mutuelle substituée par la MNT), Istya protège déjà 250 000 personnes dans l'environnement interprofessionnel. Pour l'UMG, ce développement hors fonction publique est un axe stratégique, en particulier en contrats collectifs. D'ici à début 2013 au plus tard, Istya se dotera d'une offre en santé et prévoyance pour répondre aux appels d'offres. Les premières cibles sont les très petites entreprises et les PME, ainsi que les branches. L'idée est de viser d'abord « l'affinitaire », c'est-à-dire les entreprises et branches qui travaillent pour l'État ou les collectivités. En la matière, Istya ne part pas de zéro, puisque la MCDéf couvre déjà les entreprises privatisées du secteur de la défense. Pour se développer en prévoyance, l'UMG pourrait aussi s'appuyer sur le « véhicule » qu'est la société anonyme MFPass, créée par des mutuelles de la fonction publique avec la CNP. La dépendance, ainsi que des produits périphériques (rente éducation) pourraient aussi figurer à l'ordre du jour.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'un contrat d'assurance " dommages ouvrage et garanties diverses " ap...

Ville de St Laurent Blangy

21 août

62 - ST LAURENT BLANGY

Fourniture et livraison de titres restaurant et cesu.

SIAV (Syndicat Intercommunal d'Assainissement de Valenciennes)

21 août

59 - SIAV

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Istya se développe tous azimuts

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié