L'embellie se confirme pour la Mutuelle de Poitiers

Le cap 2012 franchi en meilleure forme, la Mutuelle de Poitiers, qui fête cette année ses 175 ans d'existence, s'apprête à ouvrir une nouvelle page de son histoire.

Après deux années déficitaires, la Mutuelle de Poitiers confirme l'amélioration de sa situation financière. « L'exercice 2012 se caractérise par un net redressement des résultats, après 1 M€ de dotation à la provision pour égalisation et malgré une nouvelle taxation de 2,2 M€ sur notre réserve de capitalisation », observe Olivier Désert, son directeur général. En un an, le résultat net a plus que doublé pour atteindre 4,9 M€, de quoi lui permettre de renforcer ses fonds propres.

Un bénéfice plus que doublé

  • Résultat net 2012 4,9 M€ + 131%
  • Chiffre d'affaires 2012 308 M€ + 4,56%
  • Sociétaires 436 203 + 2,20%
  • Contrats en portefeuille 1 213 585 + 1,96%
  • Ratio combiné brut 97,2% + 1,7 point
  • Fonds propres 128 M€ + 3,72%

La croissance de l'activité a été soutenue dans toutes les branches : 3,1% en automobile, 6% en dommages aux biens et 5,8% en assurance de personnes. Seule ombre au tableau : un déficit de 17 M€ en dommages (compensé par les bons résultats en automobile) du fait d'une succession d'importants sinistres incendie, des épisodes de neige et de gel de 2012 et des conséquences de la sécheresse de 2011.

Compenser le trou en santé

Au total, la Mutuelle de Poitiers a réalisé 149 000 affaires nouvelles, soit un apport de 23 000 contrats net de résiliations. La bonne tenue de l'activité se confirme en 2013 : « En cinq mois nous avons enregistré plus de 14 000 contrats net », précise Olivier Désert.

De bonnes nouvelles dans un contexte pourtant morose, du fait des bouleversements attendus avec la loi sur la sécurisation de l'emploi. « Pour compenser la remise en cause de 30 à 35 M€ sur les 53 M€ de chiffre d'affaires réalisés dans notre activité santé en 2012, plutôt que de développer une offre spécifique pour les petites entreprises, ce que nous ferons peut-être ultérieurement, nous étudions en ce moment les possibilités de partenariat afin de pouvoir répondre à la demande rapidement », précise Olivier Désert. Un sujet qui fera certainement partie des dossiers confiés à son successeur, puisque l'actuel directeur général prendra sa retraite à la fin de cette année 2013.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 04 décembre 2020

ÉDITION DU 04 décembre 2020 Je consulte

Emploi

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission d'audit et d'assistance à la passation des marchés d'assurances

Agglomération Montargoise et Rives du Loing

03 décembre

45 - CA MONTARGOISE ET RIVES DU LOING

Consultation pour le choix du gestionnaire de contrats de retraite.

Grand Port Maritime de la Guadeloupe

03 décembre

971 - POINTE A PITRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

L'embellie se confirme pour la Mutuelle de Poitiers

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié