La MACIF fait appel après sa condamnation à verser plus de 7 millions d’indemnités à une victime de la route

La Macif a décidé de faire appel du jugement prononcé le 22 décembre, après sa condamnation à verser plus de sept millions d’euros d’indemnités à un cadre de haut niveau de Castorama, handicapé suite à un grave accident de voiture. L’automobiliste avait été, en décembre 2000, violemment percuté sur l’autoroute près de Lille, par une voiture roulant à contre-sens. Ce directeur général adjoint en charge du développement du site de vente sur internet, s’est retourné contre l’assureur du conducteur responsable. A la suite de nombreuses expertises, la Macif avait estimé que l’indemnisation de la victime se montait à 450 000 euros. Le tribunal de grande instance de Niort a pour sa part décidé que ce salarié, considéré comme un haut potentiel, devrait toucher 7 646 918 euros. Une différence qui s’expliquerait notamment par la prise en compte du préjudice économique lié à « la perte de gains professionnels futurs ». La défense du salarié compte d'ailleurs « renouveler des demandes initiales qui n’ont pas été satisfaites, comme la questions des stocks-options » précise Emmanuelle Guyon, avocate au sein du cabinet Remy Le Bonnois, spécialisé en réparation du préjudice corporel, et avocat de la victime. Ce dernier considère que la procédure a été rendu particulièrement longue en raison de l’état de santé de la victime, mais aussi « du fait que tout a été judiciarisé, notamment les expertises financières et médicales», a précisé son avocat. La Macif n’a pas souhaité faire de commentaires.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

La MACIF fait appel après sa condamnation à verser plus de 7 millions d’indemnités à une victime de la route

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié