La Maif dénonce l'accord sur les salaires de 1997

La direction de la Maif a dénoncé l'accord de salaires de 1997 qui assure aux 6 487 salariés un avancement automatique à l'ancienneté. Les syndicats ont vivement réagi à cette décision.

La grille de salaires fondée sur l'avancement automatique à l'ancienneté de la Maif (2 % par an en moyenne pour les salariés et 3 % pour les cadres) est aujourd'hui remise en cause. Les discussions sur l'évolution du système actuel de rémunération ont en fait commencé le 1er décembre 2009. Mais après sept mois de négociations, direction et organisations syndicales n'ont pas trouvé de terrain d'entente. Dans le projet qu'elle a présenté aux organisations syndicales, la direction proposait notamment « le financement de nouveaux dispositifs mis en place (augmentations personnalisées, prime collective, prime vie chère et repositionnement à l'entrée) par une diminution du coût lié à l'avancement automatique à l'ancienneté ».

Mépris des salariés ou fin d'une injustice

« Profond mépris envers les salariés de la mutuelle » pour la CGT, « révolution culturelle plus qu'une évolution annoncée » pour la CFDT, « la direction entend faire passer ce volet en force » pour la CAT et même une « déclaration de guerre » pour FO... : bref, une individualisation des salaires rejetée -en bloc par les six syndicats (CAT, CFDT, CGC, CGT, FO, UNSA), qui ont voté contre à l'unanimité au cours d'un comité d'entreprise extraordinaire.

Interprétation que rejette la direction, laquelle déclare avoir « proposé un projet équilibré, qui ne prévoit pas de rémunération individualisée sur les résultats. Nous prévoyons de maintenir la plus grande partie de l'ancienneté et d'instituer un avancement individualisé non pas sur des objectifs chiffrés, mais pour reconnaître l'engagement, l'implication et la contribution de chacun », souligne Pascal Demurger, directeur exécutif de la Maif, avant de préciser : « Aujourd'hui, le taux de progression est différent selon les classes. Plus la classe est élevée, plus l'augmentation l'est. Or, l'ancienneté automatique devrait normalement servir à protéger les salaires plus bas. C'est un système injuste et inéquitable pour les salariés et qui ne distingue pas le niveau d'implication des collaborateurs. En outre, cet avancement n'est acquis que pendant vingt-six ans, ensuite, il n'y a plus d'évolution possible. »

Prime collective répartie à égalité

Au programme également, la mise en place d'une prime collective distribuée annuellement dans certaines entités comme les délégations et centre d'appels. « Le but est d'intéresser collectivement les équipes aux résultats obtenus. La prime sera attribuée à l'entité et répartie de manière égalitaire entre chaque membre. Un gestionnaire, par exemple, touchera autant qu'un manager. La direction ne casse pas le modèle social, elle le modernise et elle le stimule. Et nous ne laisserons personne sur le bord de la route », conclut Pascal Demurger

La dénonciation a pris effet dès le 1er septembre. Les premières réunions de travail débuteront à la fin du mois de septembre.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'APPLICATION WORKDAY (H/F) - CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et livraison de titres restaurant pour le personnel de l'Ile de La Réuni...

Comité Régional du Tourisme - Ile de la Réunion Tourisme

22 janvier

974 - ST PAUL

Prestations d'assurance pour les besoins de la Région Nouvelle-Aquitaine - Assistan...

Région Nouvelle Aquitaine

22 janvier

33 - REGION NOUVELLE AQUITAINE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Maif dénonce l'accord sur les salaires de 1997

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié