La Matmut repasse dans le vert

La Matmut repasse dans le vert
LUC PÉRÉNOM Daniel Havis, PDG de la Matmut
Après une perte de 56 ME en 2009, la mutuelle rouennaise renoue avec les bénéfices en 2010 et poursuit son objectif de diversification en assurances de personnes.

Certes, on est loin des 37 M€ de bénéfices de 2007, mais, en 2010, la Matmut a renoué avec les bénéfices, et publie un résultat net combiné de 13,5 M€, contre une perte de 56 M€ en 2009. Cette dernière était liée, notamment, aux tempêtes Klaus et Quinten. Ce retour à la profitabilité est dû, en partie, aux augmentations de tarifs pratiquées par la mutuelle rouennaise, à l'instar de nombre de ses homologues. En 2010, elles ont été de 2% en moyenne en auto. En 2011, la hausse est plus importante, puisque les cotisations des contrats quatre-roues et deux-roues sont en hausse de 4%, et les contrats habitation de 7% en moyenne. Une période de douze à dix-huit mois avait été pronostiquée par les assureurs afin de redresser la barre.

Une bonne année sur le plan commercial

« C'est un retour à un équilibre raisonnable. Le résultat net combiné représente moins de 1% du chiffre d'affaires combiné », a néanmoins relativisé le PDG de la Matmut, Daniel Havis.

Commercialement, l'année 2010 a été relativement favorable. En effet, le chiffre d'affaires combiné atteint 1,8 Md€, en croissance de 13,3% par rapport à 2009. En auto, le nombre de contrats en portefeuille est stable, à presque 2,8 millions, soit une légère croissance de 1,7% en un an. Même tendance en habitation, avec 2,2 millions de contrats (+ 1,4% par rapport à 2009).

Côté assurances de personnes, qui représentent désormais 15% du chiffre d'affaires du groupe (contre 10% en 2009), l'offre santé, lancée en mai 2010, a été souscrite par 46 000 personnes. La mutuelle s'est donné pour objectif d'atteindre les 100 000 contrats avant fin 2011.

Bientôt des activités sanitaires et sociales

Par ailleurs, Matmut mutualité, qui porte l'offre santé, a décidé la création d'une mutuelle dédiée aux activités relevant du Livre III du code de la mutualité. La vocation de cette mutuelle est de réaliser des actions sanitaires et sociales, dont les premières réalisations verront le jour avant la fin de l'année. La Matmut poursuit ainsi son objectif de diversification en assurances de personnes, avec la volonté de se positionner sur des produits strictement « assurantiels » : une réflexion est ainsi engagée sur une nouvelle version du contrat obsèques, et un partenariat est sur le point d'être signé en épargne.

LES CHIFFRES 2010 :

  • 2,9 millions de sociétaires (+ 1,7%).
  • 6,4 millions de contrats (+ 2,4%), dont 2,8 millions en auto (+ 1,7%) et 2,2 millions en MRH (+ 1,4%).
  • Matmut entreprises : 140 000 contrats (+ 5%).
  • CA combiné 2010 : 1,8 Md€ (+ 13,3%).
  • Résultat net combiné : 13,5 M€, contre une perte de 56 M€ en 2009.
  • Fonds propres : 1 009 M€, contre 999,1 M€ en 2009 (+ 1,8%).
  • Marge de solvabilité combinée : 3,91 fois le minimum réglementaire (contre 4,06 fois en 2009).
  • Total des actifs gérés : 3 576 M€ (+ 7,9%).
  • 46 M€ : coût brut de la tempête Xynthia et des inondations du Var.

SFEREN POURSUIT « L'ÉTAT DES LIEUX »

La Sgam, réunissant la Macif, la Maif et la Matmut, a engagé des travaux relatifs à la gestion de sinistres. Pour autant, il est impossible de savoir quelle voie étudient les trois partenaires. « L'état des lieux est très important, et nous agissons avec méthode avant de pouvoir montrer les premières réalisations », indique le directeur général de Sferen, Paul Le Bihan. Côté achats, des premiers résultats, toujours non dévoilés, auraient été obtenus. Ils concernent les assurances, mais aussi la communication, le matériel informatique ainsi que l'immobilier d'exploitation (entretien des locaux...). Le poste de directeur de projet achat assurances, occupé précédemment par François Le Neveu, directeur groupe chargé des indemnisations et services de la Matmut, qui a quitté ses fonctions, est toujours vacant. « Le directeur projet achat assurances doit mobiliser une fraction importante de son temps dans le cadre de Sferen, cumulant cette mission avec ses fonctions dans la mutuelle. Même si le poste est vacant aujourd'hui, les travaux continuent dans le cadre du comité de pilotage. Ce départ ne met pas en péril la conduite du projet. Nous réfléchissons à son remplacement », explique Paul Le Bihan. Son remplaçant sera issu de l'une des trois mutuelles, à une échéance qui n'a pas été communiquée.


Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 octobre 2019

ÉDITION DU 25 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de prestations d'assurance pour la complémentaire santé.

Société aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraibes

23 octobre

971 - LES ABYMES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Matmut repasse dans le vert

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié