La santé ou la vie, les mutuelles ont choisi

Touchées par le recul de la collecte en assurance vie-épargne, la Maif et la Matmut mettent en avant leur partenariat en santé et leur attachement à la constitution, en 2013, d'un réseau commun automobile au sein de Sferen.

Décidément, l'assurance vie aura fait parler d'elle lors des présentations annuelles des résultats. Tous les acteurs ont vu leur chiffre d'affaires touché par un recul de la collecte en assurance vie. La Maif et la Matmut, qui ont présenté leurs résultats cette semaine, n'y ont pas échappé. « Nous avons volontairement freiné la collecte d'épargne, parce que cette activité est trop éloignée de notre métier d'assureur. On n'y trouve ni risque ni aléa, c'est un déni d'assurance », a justifié Daniel Havis, le PDG du groupe Matmut, qui considère comme une véritable incohérence de comptabiliser la collecte d'assurance vie dans le chiffre d'affaires. Il a encore précisé ne pas voir « l'utilité de se diversifier de la sorte ».

La collecte d’épargne est trop éloignée de notre métier. On n’y trouve ni risque ni aléa, c’est un déni d’assurance.

Daniel Havis, PDG du groupe Matmut

Avancer à plusieurs

La collecte brute du contrat Matmut Vie Épargne, qui atteignait 244 M€ en 2010, s'est élevée à seulement 114 M€ en 2011. Toutefois, l'encours a progressé de 24% par rapport à 2010 (à 517 M€), tandis que le contrat offrait un taux de rendement de 3,20%. « Nous cherchons un partenaire pour cette activité d'assurance vie-épargne, avec l'objectif de boucler l'opération d'ici à la fin de l'année. Il s'agira d'un transfert de portefeuille, accompagné d'un accord de distribution », a précisé Daniel Havis.

Côté Maif, les encours en assurance vie ont également progressé de 4,1%, pour atteindre 7,1 Md€. Reste que la collecte a chuté de 66%, pesant sur le chiffre d'affaires consolidé, qui décroît de 1,5% (à 3,09 Md€)

Les deux mutuelles niortaises se montrent très intéressées par les perspectives que pourrait offrir le secteur de la « santé ». Parmi les partenariats que la Maif envisage d'engager au cours des prochaines années, celui avec la Mutuelle générale de l'Éducation nationale occupe une place centrale. « Cousine » historique du monde de l'Éducation, la MGEN a obtenu un signe clair de cette alliance : l'élection de Thierry Beaudet, pour six ans, au conseil d'administration de la Maif lors de l'assemblée générale du 18 mai à Tours. Objectif : « Développer ensemble des solutions plus ambitieuses et plus protectrices en matière de dépendance et de prévoyance », a affirmé Roger Belot, le PDG de la Maif, sans toutefois donner davantage de détails sur des projets qui devraient aboutir en 2014.

CA CONSOLIDÉS 2011

  • MAIF : 3,1 Md€ en baisse de 1,5%
  • MATMUT : 1,8 Md€ en baisse de 1,4%

Un succès inattendu

La Matmut aussi regarde du côté de la santé, tandis que sa nouvelle offre individuelle a déjà fait du chemin, en comptabilisant, après 18 mois d'existence, environ 80 000 personnes protégées, avec un chiffre d'affaires de 23 M€ en 2011, contre 3 M€ en 2010, année de son lancement. « Au départ, nous pensions que ce serait plutôt un produit de fidélisation pour nos propres clients. Finalement, c'est un produit de développement, puisque près d'un tiers des souscriptions sont externes au groupe », se réjouit Daniel Havis.

Sferen, une alliance pour l'auto

Est-elle vouée à être un pôle fort dans le dommages, tandis que chacun de ses trois membres, la Macif, la Maif et la Matmut, tissera ses propres liens pour développer sa partie santé ? Une chose est sûre, la société de groupe d'assurance mutuelle (Sgam) Sferen, créée en 2009, constitue un poids lourd (environ un quart du marché de l'assurance automobile des particuliers). Pour l'instant, l'accent est mis sur l'activité incendie, accidents et risques divers (IARD), le métier historique des mutuelles niortaises, « parce qu'il faut bien faire des priorités parmi nos sept projets », a ainsi précisé Daniel Havis, son président. La gestion d'actifs, l'assurance vie, l'assurance emprunteur et les services à la personne passeront donc après ces deux gros chantiers. Et c'est dès l'année 2013 que les mutuelles constitueront le nouveau réseau d'experts auto et de réparateurs agréés, tandis qu'il avait été évoqué à un moment donné que la Macif, au fonctionnement régionalisé, sauterait le pas dans un deuxième temps. En attendant, la Maif a annoncé que Sferen - avec la mise en commun des achats hors assurances, et des traités de réassurance -, lui avait permis jusqu'à maintenant de réaliser une économie de plus de 20 M€, tandis que la Matmut n'a pas souhaité préciser. « Sferen n'est pas une fin en soi, mais il serait très difficile de détricoter tout ce que nous avons construit ensemble et qui est finalement le plus important », explique Daniel Havis.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

La santé ou la vie, les mutuelles ont choisi

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié