Les mutuelles niortaises : Une appellation contrôlée

Qualifiée, depuis 1970, de « capitale des assurances », Niort abrite aujourd'hui de nombreux sièges sociaux de mutuelles, et le secteur y est le premier employeur. Implantées tout autour de la ville, la Maaf, la Macif, la Maif et la Smacl ont été rejointes par Altima, Ima et Socram, ainsi que par Groupama Centre-Atlantique.

Quelle est donc cette drôle de ville qui a construit son économie sur un pilier fort du tertiaire, l'assurance ? Une ville qui concentre un grand nombre de sociétés de personnes militant pour une certaine solidarité et un fonctionnement démocratique. Pourquoi se sont-elles concentrées dans ce même territoire ?

Dans sa présentation du pôle universitaire spécialisé, l'Institut des risques industriels, assurantiels et financiers (Iriaf), l'historien Jean Ducos tente une réponse en expliquant que « parmi les hypothèses, la mieux défendue est celle d'une origine catastrophique : la région Poitou-Charentes-Vendée semble avoir été le berceau de la solidarité paysanne suite à la catastrophe du phylloxéra ». Ainsi naîtra la Mutuelle agricole des marchands de bestiaux à la fin du XIXe siècle, signe d'un esprit d'union qui est à l'origine de la création des coopératives agricoles et laitières, puis de celle des mutuelles. Certains historiens avancent même que cet ancien bastion huguenot constituait indiscutablement un terrain propice.

Le coup d'envoi est lancé par la Mutuelle assurance automobile des instituteurs de France (qui deviendra la Maif). Puis, progressivement, la période des Trente Glorieuses et les rencontres humaines facilitent l'essor d'autres projets mutualistes. Aujourd'hui, elles sont autour de la ville, bâties au coeur d'écrins de verdure soignés et au sein de locaux marqués par une architecture que le temps a rendu désuète... ou curieusement moderne.

Présentes et distantes à la fois

Près de quatre-vingts ans après l'installation de la première d'entre elles, qu'en est-il ? Pour comprendre le lien qui unit les mutuelles à la ville, le poids qu'elles ont pris, il faut vite délaisser le centre-ville de Niort. Car, à première vue, il n'y a pas plus de publicité dans les rues, d'agences ou de mécénat d'assureurs ici plus qu'ailleurs, au contraire. Il faut regarder plus loin. Ainsi, par exemple, le centre de formation du club de football, les Chamois niortais, tire une bonne partie de ses subventions de la générosité de ces acteurs. La scène Le Moulin du Roc se développe grâce aux partenariats avec la Macif, la Maif et Ima. Le pôle universitaire est largement animé par les intervenants issus de ces sociétés.

Pourtant, si une partie importante de la vie économique est liée au bon pouvoir d'achat dont bénéficient leurs salariés, la distance des mutuelles vis-à-vis de leur territoire est perceptible. Parce que les sociétaires sont issus de toute la France, mais aussi parce les mutuelles vivent par et pour elles-mêmes, avec une autonomie qui peut parfois agacer.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Frais de santé et prévoyance.

1001 VIES HABITAT

22 janvier

92 - NANTERRE

Prestations d'assurances.

SPL Occitanie Events

22 janvier

34 - PEROLS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les mutuelles niortaises : Une appellation contrôlée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié