Macif crée une UMG pour développer l'assurance de personnes

Macif crée une UMG pour développer l'assurance de personnes
La Macif structure son pole santé-prévoyance en UMG.

Les cinq mutuelles qui composent le pôle santé-prévoyance de la Macif (Macif-Mutualité, Apivia, MNFCT, Air France et IBM) entament, à partir du 25 mai 2016, un processus de consolidation en Union mutualiste de groupe. A l’issue des travaux, une assemblée générale extraordinaire entérinera ce nouveau statut en juin 2017.

« Nous étions, avec nos mutuelles, des opérateurs libres dans un marché libre. Puis le cadre s’est progressivement contraint. Aujourd’hui, paradoxalement, pour retrouver de la liberté, il faut se regrouper ! », résume Frédéric Channac, directeur général délégué Assurances de personnes du groupe Macif. Dans les faits, depuis 2005, la mutuelle niortaise vit déjà en concubinage avec cinq mutuelles éclectiques qui ont tour à tour rallié et étoffé son pôle santé-prévoyance :

  • Macif Mutualité : 600 000 personnes protégées en santé / 635 000 en prévoyance / 544 M€ de chiffre d’affaires / 794 collaborateurs
  • Apivia Mutuelle : 446 000 personnes protégées en santé / 266 M€ de CA / 530 collaborateurs
  • Mutuelle du personnel IBM : 46 956 personnes protégées en santé / 41,1 M€ de CA / 29 collaborateurs
  • Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) : 47 200 personnes protégées en santé/ 27 M€ de CA / 63 collaborateurs
  • Mutuelle Air France : 161 300 personnes protégées en santé / 109, 06 M€ de CA / 11 collaborateurs

Une UMG pour industrialiser les process

Mais à l’heure où Macif a restauré ses fondamentaux financiers et bâti son ambitieux plan Macifutur 2016-2020, c’est celui du mariage qui a sonné ! En effet, multi-équiper les 5 millions de sociétaires du groupe, notamment en assurances de personnes, figure parmi les axes stratégiques majeurs de ce plan.

A date, le pôle santé-prévoyance réalise 1 Md€ de CA, mais ne pèse que 13 % de l’activité de la mutuelle.  Ainsi, pour Frédéric Channac, la structuration du pôle en Union Mutualiste de Groupe (UMG) relève d’un impératif d’industrialisation et dopera l'agilité des organisations. « Trop règlementé, le marché de la santé se banalise, et il faut absolument se donner les moyens d'offrir de la différenciation », ajoute-t-il.

Un calendrier prudentiel en trois temps

Les travaux entre les 5 mutuelles et la Macif démarrent en mai 2016 pour s'achever en juin 2017. Une assemblée générale extraordinaire entérinera alors la création de l’UMG... Ou pas. Laquelle dépendra, sur le plan prudentiel, de la Sgam Macif le 1er janvier 2018, présidée par Alain Montarant et dirigée par Jean-Marc Raby. A noter que c'est la Sgam Macif qui définira la stratégie de l'UMG, chargée d'incarner les métiers et de l'opérationnel. « Nous nous regroupons de façon plus structurante et engageante pour arborer une stratégie commune, un pilotage global, renforcer la solidité et la solidarité financière et nous développer ensemble », énonce Fred Vianas, directeur du pôle santé-prévoyance du groupe Macif.

S’engager sur plus d’appels d’offre, notamment dans le collectif, échanger les meilleures pratiques industrielles, homogénéiser les systèmes d’information (hors Mutuelle Air France), créer de nouveaux produits etc. Les chantiers ne manqueront pas !

Une structure d'accueil de mutuelles... idéale

Les risques d’échec ? Impossible de l'écarter au regard des récentes actualités, mais la famille se connaît déjà très bien et ne va pas dans l’inconnu.  « La déclinaison de la solidarité financière va changer, mais cette UMG ouvre des perspectives toniques dans un contexte compliqué économiquement, avec l’ANI, pour les mutuelles d’entreprise », intervient Vincent Boo, président de la Mutuelle Air France. « On va construire ensemble et optimiser en industrialisant. Mon objectif, c’est de diminuer le reste à charge de mes adhérents », renchérit Jean-Luc Pelaud, président d’Apivia Mutuelle.

Outre la consolidation économique, cette UMG a aussi vocation à se présenter comme une solide structure d’adossement alternative pour d’autres mutuelles au moment où le marché se concentre et où «  tout le monde discute avec tout le monde »… Son atout ? « La liberté car c’est une structure ouverte, une capacité d’initiatives avec des moyens adaptés ». Bref, la future mariée est prévue belle.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Macif crée une UMG pour développer l'assurance de personnes

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié