Macif : les nouvelles ambitions du groupe en santé et prévoyance

Macif : les nouvelles ambitions du groupe en santé et prévoyance
Macif Frédéric Channac, Jacques Chemarin et Fred Vianas, respectivement directeur général délégué du groupe Macif, président de Macif-Mutualité et directeur du pôle santé/prévoyance du groupe Macif.

A l’occasion de l’annonce de la création d’une UMG en santé/prévoyance à horizon début 2018, le groupe Macif est revenu sur son plan stratégique Macifutur et ses nouvelles ambitions en santé et prévoyance.

Après son plan de redressement stratégique 2013-2015 pour restaurer sa santé financière, le groupe Macif repart en conquête avec une nouvelle feuille de route, Macifutur, jusqu’à l’année 2020.

Ce plan s’accompagne d’une structuration prochaine du pôle santé/prévoyance via une union mutualiste de groupe (UMG), annoncée ce 25 mai 2016, regroupant cinq mutuelles : Macif-Mutualité, Apivia Mutuelle, Mutuelle Nationale du Personnel Air France (MNPAF), Mutuelle du Personnel IBM et Mutuelle Nationale des Fonctionnaires des Collectivités Territoriales (MNFCT). Elle pèse, pour l’heure, pour près d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires (13% du chiffre d’affaires du groupe), couvre 635 000 assurés en prévoyance et 1,3 million en santé.

Les prochaines années seront donc l’occasion pour cette nouvelle structure d’améliorer ces chiffres suite aux bouleversements réglementaires qu’a connu le marché de la santé (ANI, contrats responsables, tiers payant…). «C'est juridiquement toujours le cas, mais il faut retrouver de l'autonomie et de la créativité».

La santé individuelle, une priorité réaffirmée

Cette innovation passe ainsi par le multi-équipement en assurance de personnes – l’un des trois objectifs principaux de #macifutur. Si, en prévoyance, l’objectif ouvertement visé est de couvrir 800 000 personnes d’ici 2020 (soit une progression de 26%), le marché de la santé, «toujours en croissance», selon Frédéric Channac, directeur général délégué assurances de personnes du groupe Macif, est devenu «volatile», en plus d’être «hyper-réglementé». Il incite donc à plus de retenue dans les chiffres.

Si le mouvement de l’individuel vers le collectif «va dans le sens de l’histoire», selon le directeur du pôle Santé/Prévoyance du groupe Macif Fred Vianas, la santé individuelle est loin de disparaître de ses priorités. Avec un portefeuille d’1,2 million de sociétaires seniors, sans oublier l’offre ACS Couleurs Mutuelles (assurée par Macif Mutualité, Apivia Mutuelle et la MNFCT), le potentiel de développement sur les populations non concernées par l’ANI (Accord National Interprofessionnel) du 11 janvier 2013 se révèle important.

Le plan #macifutur ne se contente toutefois pas de développer ces réseaux de croissance mais aussi, via l’UMG, à mutualiser l’usage de services communs comme le tiers payant Almerys et le réseau de soins Santéclair – «nous sommes dans une phase d'études pour une prise de participation dans Santéclair» a également commenté M. Channac.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription et la gestion de contrats d'assurances.

Ville de Colombier Saugnieu

16 juin

69 - COLOMBIER SAUGNIEU

Souscription contrats d'assurance.

Ville de Mazamet

16 juin

81 - MAZAMET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Macif : les nouvelles ambitions du groupe en santé et prévoyance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié