Macif : tous les départs à la retraite ne seront pas remplacés

Macif : tous les départs à la retraite ne seront pas remplacés
Le nouveau plan stratégique de la Macif prévoit d'ici 2020 une réduction naturelle de la masse salariale en raison de 1000 départs à la retraite prévus.

Présenté le 26 janvier 2016, le plan stratégique 2016-2020 du groupe Macif comportera un important volet RH. Outre une réduction progressive de près de 10 % de la masse salariale liés aux départs à la retraite (en partie non-remplacés) et des réaffectations de compétences, le temps de travail sera revisé.

Pour  construire une mutuelle du 21e siècle dans l’assurance dommages, la santé-prévoyance et de la finance-épargne et « changer sans renier ses valeurs », dixit Alain Montarant, président du groupe Macif, la mutuelle niortaise aura besoin de ses 9349 salariés. Assurément, mais différemment.

La transformation du modèle d’entreprise actée lors de la présentation, le 26 janvier 2016, de Macifutur, le plan stratégique du groupe pour 2016-2020, passera évidemment par celle de ses activités (compétitivité tarifaire, nouveaux produits,…), une nouvelle organisation, notamment territoriale, une refonte de son appareil politique (déconnecté du commercial) mais aussi par un important chantier RH. « Nous devons adapter l’organisation du travail au niveau de nos ambitions, explique Jean-Marc Raby, directeur général du groupe. Il faut réconcilier la performance individuelle et collective ».

Clarifier la politique de rémunération...

La Macif va donc clarifier sa politique de rémunération afin d’accompagner sa performance. La part variable du salaire devrait, à ce titre, être individualisée. « Il faut redéfinir les règles du jeu », déclare le directeur général. Beaucoup de métiers seront également appelés à changer et la mutuelle qui entend garantir l’employabilité de ses troupes s’attèlera progressivement à des réaffectations de postes. A titre d’exemple, les collaborateurs dévolus à la gestion verront leur nombre décroître au bénéfice de ceux, notamment dans le réseau de 530 agences, en relation avec les sociétaires.

De façon elliptique, Jean-Marc Raby a également évoqué, en matière d’encadrement, « une nouvelle dimension managériale ». Autre dossier éminement sensible : le temps de travail ! « C’est un sujet qui n’est ni homogène, ni simple, mais il faut adapter les horaires d’ouverture afin d’être en phase avec les besoins des clients », souligne Jean-Marc Raby.

Le temps de travail inadapté

Actuellement, ce temps de travail s'établit à 31H30. « Ce n’est pas une bonne chose », a affirmé le DG qui ne veut toutefois pas « révolutionner le système ». Enfin, si le groupe n’envisage aucun départ forcé, le fait qu’il ait été créé en 1960 va générer de nombreux départs à la retraite d’ici 2020. Ils concerneront 10 % de la masse salariale. Une partie seulement fera l'objet d'un remplacement qui ne s'opèrera pas, de surcroît, poste pour poste. Incontestablement, le volet RH pluriel du plan d'action pèsera lourd dans le regain de compétitivité attendu par la mutuelle.



Emploi

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

MAIF

Conseiller Déclarations Sinistres H/F - Chauray - CDD 12 mois

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services en assurance.

Ville de Thiais

18 novembre

94 - THIAIS

Mission de commissariat aux comptes.

Kremlin-Bicêtre Habitat

18 novembre

94 - LE KREMLIN BICETRE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Macif : tous les départs à la retraite ne seront pas remplacés

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié