Maif investit 3 M€ dans la start-up Cozy Cloud

L’avenir serait au Cloud…personnel. Soit une plateforme et un serveur individuels où chacun connecterait et centraliserait ses données. La mutuelle d’assurance Maif y croit et investit, ce 10 juin 2016, une enveloppe de 3 M€ dans la start-up Cozy Cloud.

Partager
Maif investit 3 M€ dans la start-up Cozy Cloud
Cozy veut devenir la start-up du Cloud privé

« Si une start-up doit nous disrupter, je préfère être son partenaire que de l’avoir en frontal », explique Pascal Demurger, directeur général de Maif à l’occasion des Digitech qui s’achèvent ce 10 juin 2016 au siège social du groupe. Cet événement qui scénarise auprès des 3600 collaborateurs niortais les nombreuses transformations digitales en cours (drones, imprimante 3D, nouvelles offres comme Nestor,…) est l’occasion pour Maif d’annoncer une nouvelle prise de participation dans une start-up. Son nom : Cozy Cloud. Montant de l’investissement : 3 M€. « Maîtriser la donnée personnelle devient central », explique son fondateur Benjamin André.

Un investissement sur fond de règlementation relative aux données personnelles

De fait, le projet de loi national pour une république numérique comme la nouvelle règlementation européenne relative à la protection des données personnelles (qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018), obligeront les entreprises à revoir leur organisation… Mais aussi, peut-être, les particuliers ! « De la même manière que nous sommes passés, dans les années 80, de l’ordinateur à l’ordinateur privé alors que personne n’y croyait, nous allons passer du Cloud au Cloud privé », soutient Benjamin André. Ce concept, appelé, self-data, fait déjà fureur au Royaume-Uni et en Belgique.

Replacer le sociétaire au coeur du système d'information

Maif entend se positionner, une fois de plus, sur cette avant-garde. L’outil qu'il proposera à l'ensemble de ses sociétaires quand il sera opérationnel lui permettra de les replacer au cœur du système d’information. « Nous allons déjà avoir une obligation de portabilité de la data et nous menons déjà des tests en ce sens avec la Fing (ndlr : Fondation Internet nouvelle génération) et Cozy Cloud apporte une réponse technologique à ce mouvement de réappropriation de la donnée par son propriétaire », déclare Pascal Demurger. L’idée du co-fondateur de cette jeune pousse créée en 2012 : redonner du pouvoir aux citoyens sur leurs données, contenues dans leur facture EDF comme leurs contrats d’assurance en passant par leurs photos et musiques. Et en gérer, dans l'idéal, eux-mêmes la transversalité pour obtenir un meilleur service.

Une réponse à la menace de désintermédiation et aux Gafas

« Dans un contexte de menace de désintermédiation, si les personnes disposent de leur cloud personnel où elles stockent leurs données privées, les assureurs qui travailleront avec nous pourront proposer une application de service client au sein de ce cloud personnel, détaille Tristan Nitot, chief product officer de Cozy Cloud. Les assureurs pourront interagir avec ces données personnelles sans les récupérer!». De façon imagée, Nicolas Siegler, DSI de Maif, qualifie cette solution d'agora personnel où l'on fait venir ses multiples données stockées chez Google, Amazon, EDF etc. Copiées chez soi, ces données pourront y être croisées par des fournisseurs de services, sans être récupérées. « Nous serons un portentiel fournisseur de services, mais nous investissons surtout dans Cozy Cloud car cela correspond à nos valeurs d'édification du sociétaire et de combat du big data oligarchique de Google », confie Nicolas Siegler.

Cozy Cloud a levé 5,2 M€ au total auprès de différents partenaires et souhaite mener ses premières expérimentations fin 2016. Maif lui apporterait déjà 3 millions de clients...

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Bertrand de Surmont président Planete CSCA avril 2022

Planète CSCA

Président

Yves Pellicier, Maif 2022

Yves Pellicier, Maif 2022

Maif

Président

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

ARCHITECTE SECURITE (F/H)

La Mutuelle Générale - 02/12/2022 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

93 - Rosny-sous-Bois

Mission d'expertise comptable et mission du contrôle de gestion, validation des états de rééditions de comptes dans les opérations subventionnées

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS