Maif lance officiellement sa néobanque Nestor

Maif lance officiellement sa néobanque Nestor
Maif met le pied dans la porte de l'assurbanque

La mutuelle d'assurance déploie son agrégateur de comptes bancaires Nestor auprès de l'ensemble de son sociétariat. Le lancement grand public de cette néobanque est prévu pour 2017.

Chose dite, chose faite. Après avoir lancé sa nouvelle solution de services bancaires auprès de ses 7000 collaborateurs, puis initié un test auprès de 500 sociétaires, la mutuelle niortaise lance officiellement Nestor, sa nouvelle application mobile (et site Internet afférent) auprès de ses plus de 3 millions de sociétaires. Ce service leur permet de suivre leurs comptes personnels, professionnels et celui de leurs enfants sur une même interface. Mais aussi de consulter leurs opérations bancaires catégorisées en temps réel et enfin de personnaliser leurs alertes pour le suivi de leur budget. Soit une « néobanque » selon les termes de Florent Villain, strategic project officer de Maif qui a porté la création de cette application. Le groupe investit ainsi un pan de l'assurbanque, secteur qui sera réveillé, en 2017, par le lancement de la banque mobile Orange-Groupama.

A terme, le transfert possible d'argent...

Maif a bâti Nestor - le nom se voulant la parabole du serviteur - en trois mois grâce à un accord technique de marque blanche avec l'application mobile Linxo qui agrège les comptes en banques des particuliers. La plateforme technologique était donc déjà prête. « Le 1er janvier 2018, il y aura de nouvelles règles du jeu en matière d’agrégation bancaire (ndlr : DSP2 - directive sur les services de paiement) et cela nous offre l’opportunité de nous positionner rapidement comme agrégateur », commentait Pascal Demurger, directeur général de Maif en juin dernier lors de l'annonce du lancement à venir de Nestor. Maif accompagne d'ailleurs, depuis septembre 2015, la start-up de paiement entre particuliers (cobanking) Payname.

« Nestor permet  d’agréger l’ensemble du patrimoine financier (paypal, comptes bancaires, compte nickel,…) d’un client sur une seule application à laquelle nous ajoutons des fonctionnalités telles l’anticipation de budget, des alertes, pourquoi pas des comparateurs d’offres bancaires et à terme la possibilité de transférer de l'argent quand la directive sera effective », poursuivait Pascal Demurger. Le lancement de cette application s'effectuera auprès du grand public en 2017.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 31 janvier 2020

ÉDITION DU 31 janvier 2020 Je consulte

Emploi

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

SIACI SAINT HONORE

Gestionnaire sinistres Transport H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission de prestation de services pour la gestion administrative et juridique de la...

Sem Abattage et Decoupe Semad de la Jeune Loire Semad

28 janvier

43 - YSSINGEAUX

Assurances pour la Ville et le CCAS

Ville du Péage de Roussillon

28 janvier

38 - Le Péage-de-Roussillon

Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation de nouveaux contrats risques sant...

Conseil Départemental de l'Oise

28 janvier

60 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Maif lance officiellement sa néobanque Nestor

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié