MMA Vie vise la rentabilité en 2016 pour son réseau salarié

MMA Vie vise la rentabilité en 2016 pour son réseau salarié

MMA souhaite améliorer la rentabilité de son réseau salarié vie, MMA Cap, et vise le point mort en 2016 via une nouvelle réorganisation. MMA Vie, qui souffre globalement de la faiblesse de ses encours moyens, a plus généralement pris des mesures pour se focaliser sur des clients à plus forte capacité d'épargne.

MMA souhaite améliorer la rentabilité de son réseau salarié vie, MMA Cap, et vise le point mort en 2016 via une nouvelle réorganisation. L’information, révélée par « l’Agefi » a été confirmée par le groupe Covéa. MMA Cap, qui gère 2,5 Md€ d’encours pour environ 150.000 clients, voudrait ainsi réduire de 20 à 13 le nombre de ses implantations régionales, renvoyer les portefeuilles de moins de 10.000 € d’encours vers la plateforme téléphonique de MMA Vie, et rendre plus homogène le portefeuille de chacun de ses 170 commerciaux salariés, en leur attribuant 300 à 350 clients pour 10 à 16 M€ d’encours.

Geoffroy Brossier, directeur général de MMA Vie, précise que ce réseau avait déjà été réorganisé une première fois en 2011, ce qui s'était notamment traduit par une réduction du nombre de conseillers (passés de 250 à 170). Restait encore à adapter la structure de coût, ce qui est précisément l'objet de « cette seconde étape de la réorganisation ». Jugeant la « dynamique positive », il espère même que le moint mort puisse être atteint un peu plus rapidement que ce qui a été présenté aux instances représentatives du personnel, et précise qu'il n'y aura pas de suppression d'emplois.

MMA Cap, qui souffre globalement de la faiblesse de ses encours moyens par client (11.000 € en moyenne), a par ailleurs pris des mesures pour se focaliser sur des clients à plus forte capacité d'épargne. La compagnie a ainsi relevé en 2013 le niveau de collecte minimum à 2000 € pour les nouveaux versements, et entamé une réorientation vers les unités de compte et la prévoyance.

Une politique globalement poursuivie par MMA vie, qui distribue à 40% via ses agents généraux, 40% via le courtage (MMA Expertise Patrimoine, né de la fusion récente des réseaux MMA Courtage Vie et Azur Patrimoine), et 20% via MMA Cap. Au titre de 2013, MMA Vie a collecté pour 1371,6 M€ de primes (dont 14% en unités de compte, contre 10% en 2012), affichait un résultat bénéficiaire de 13,6 M€, et disposait de 1124 M€ de fonds propres, pour 20 Md€ de provisions techniques. La compagnie indique disposer d'une part de marché de 1,25% en épargne individuelle.

Selon le classement vie 2014 de l’Argus, le groupe Covéa se situait en 2013  au 9e rang des producteurs d’assurance vie que ce soit par les encours ou les cotisations, et revendique un encours moyen par contrat proche de 23.000 €.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 15 novembre 2019

ÉDITION DU 15 novembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance des prestations statutaires

Communauté de communes des deux Vallées

19 novembre

60 - CC DES DEUX VALLEES

Complémentaire sante pour le personnel de Bibracte EPCC

BIBRACTE EPCC

19 novembre

58 - Glux-en-Glenne

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

MMA Vie vise la rentabilité en 2016 pour son réseau salarié

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié